RSS
Ciel des Hommes

Milieu interstellaire

article de Fabrice Mottez

paru le 03 septembre 2002

Le milieu interstellaire constitue l'espace entre les étoiles. Il est essentiellement composé de gaz (99%) et de poussières (1%). Le gaz n'est pas réparti de façon homogène.

On rencontre des nuages de gaz froid (50 Kelvin) et denses (tout est relatif, c'est de l'ordre de 100 000s particules par mètre cube) principalement composés de molécules d'hydrogène H2. La dimension de ces nuages est de quelques parsecs.

On y rencontre aussi des nuages chauds (plus de 10000 degrés), et dilués (une centaine de particules par mètre cube).

Les poussières sont des petits grains de matière, essentiellement des silicates (à base de silicium). Ces poussières absorbent de la lumière et la réémettent sous forme de rayonnement infra-rouge. Ces poussières attenuent et rougissent la lumière qui nous provient des étoiles, au point parfois de les cacher complètement.

 

précédent
définition précédente
Mercure
suivant
définition suivante
Mission spatiale
Une représentation du milieu interstellaire au voisinage du Soleil.
Crédit : Priscilla Frisch, Linda Huff

 

dictionnaire de l'astronomie
Espace

Espace

Hydrogène

Kelvin

Kelvin

Lumière

Milieu interstellaire

Milieu interstellaire

Parsec

Parsec

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
planète mars en août | double amas de persée |