RSS
Ciel des Hommes

La nébuleuse de la Tête de sorcière

Vendredi 30 octobre 2015

"Double, double, peine et trouble, feu brûle, et chaudron bouillonne"... Macbeth aurait peut-être dû consulter la nébuleuse de la Tête de Sorcière. Nébuleuse par réflexion à la forme évocatrice, cette vieille mégère se trouve à environ 800 années-lumière de nous. Connue de façon moins imagée sous le nom de IC 2118, la nébuleuse de la Tête de Sorcière brille essentiellement du fait que la lumière de l'étoile Rigel, de la constellation d'Orion, se réfléchit sur la fine poussière qui constitue la nébuleuse. Sur cette image, la couleur bleue de la nébuleuse de la Tête de Sorcière est due non seulement à la propre couleur bleue de Rigel, mais encore au fait que la partie bleue du spectre lumineux de Rigel est plus diffusée par les fins grains de poussière de la nébuleuse. C'est d'ailleurs au même processus physique que le ciel terrestre doit son bleu lorsque le soleil est levé, même si dans l'atmosphère terrestre, ce sont les molécules d'azote et d'oxygène qui jouent le rôle de diffuseur.

afficher encore plus grand

 

Image Crédit & Copyright: Jeff Signorelli

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Au coeur de la nébuleuse de l'Âme
suivant
image suivante
Fantômes et filés d'étoiles

> voir le calendrier

APOD 1510

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2018 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
chariot etoiles |