apod
RSS FB TW
Ciel des HommesHomepage
090916
RSSmercredi 16 septembre 2009 Crédit & Copyright: John P. Gleason
Dans l’antre de la Tarentule

La nébuleuse de la Tarentule mesure plus de 1000 années-lumière de diamètre. C’est en fait une gigantesque région de formation d’étoiles qui appartient à une galaxie voisine de la nôtre, le Grand Nuage de Magellan. Cet arachnide cosmique se trouve à gauche du centre de cette image à haute définition prise avec une série de filtres à bande étroite. L’image couvre elle-même un champ de plus de 2000 années-lumière. A l’intérieur de la Tarentule (NGC 2070), l’intense rayonnement, les vents stellaires et les ondes de choc de supernovae en provenance du jeune amas d’étoiles massives connu sous la dénomination de R 136 sont la cause de la luminosité de la nébuleuse et de son aspect filandreux. Les alentours de la Tarentule sont parsemés d’autres régions de formation d’étoiles violemment énergétiques se révélant par la présence de jeunes amas d’étoiles, de filaments et de nuages de poussière et de gaz en forme de bulle. Ce riche champ stellaire à une taille apparente équivalente au diamètre de la pleine Lune et se trouve dans la constellation de la Dorade.

traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (USRA)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : LHEA de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.


apod