apod
RSS FB TW
Ciel des HommesHomepage
090221
RSSsamedi 21 février 2009 Crédit: NASA, Swift, Univ. Leicester, DSS (STScI/AURUA),
Dennis Bodewits (NASA/GSFC), et al.
La comète Lulin vue par le satellite Swift

Devenant de plus en plus brillante, la comète Lulin se dirige en ce moment vers le point de son orbite le plus proche de la Terre qu’elle atteindra en début de semaine prochaine. Mais la lueur verte de la comète, à présent familière à ses observateurs terrestres, est remplacée ici par de fausses couleurs sur cette image du satellite Swift. Les données captées par les détecteurs de Swift, normalement dédiés à l’étude des sursauts gamma, ont été enregistrées le 28 janvier 2009. Les données, combinées ici avec une image de champ stellaire d’arrière plan, ont été traitées pour mettre en évidence la lumière visible et le rayonnement ultraviolet en nuances de bleu, tandis que le rayonnement X de la comète est codé en rouge. Il en résulte une remarquable carte de l’émission en X du côté de la comète faisant face au Soleil, et due au fait que les ions du vent solaire en provenance de notre étoile interagissent avec les gaz de la chevelure de la comète. On constate également une substantielle émission ultraviolet à l’opposé du soleil, dans le sens du déplacement de la comète. L’émission ultraviolet est due à la molécule OH provenant de la cassure de la molécule d’eau, un indicateur des copieuses quantités d’eau produites par cette comète extrêmement active. Les astronomes estiment que Lulin rejette environ 3000 litres d’eau par seconde, assez pour remplir une piscine olympique en moins d’un quart d’heure.

traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (USRA)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : LHEA de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.


d'autres images...
apollo 11
sursaut gamma
iss

apod