RSS
Ciel des Hommes

La Baie des Arcs-en-ciel

Vendredi 8 février 2008

Les sombres régions sans relief qui recouvrent le visage familier de la Lune portent des noms latins d’océans et de mers. Cette convention de dénomination a une justification historique, mais l’ère de l’exploration spatiale, cela peut sembler un brin ironique d’avoir donné des noms fleurant bons les embruns aux formations géologiques d’un astre essentiellement sec. Ces mers ne sont en réalité que des bassins d’impacts dans lesquels s’est épanchée une lave fluide et depuis longtemps solidifiée. Cette élégante perspective lunaire est une soigneuse mosaïque d’images télescopiques nous donnant à admirer Sinus Iridium, la Baie des Arcs-en-ciel, extension nord-ouest de Mare Imbrium, ou Mer des Pluies. Cernée par les monts Jura, la Baie mesure quelque 250 kilomètres de diamètre, se terminant en bas par l’escarpé cap (promontorium) Laplace. La partie éclairée du cap se hisse à près de 3 000 mètres au-dessus du fond de la baie. Au sommet opposés de l’arc se trouve le cap Heraclides, dans les plis tourmentés duquel d’aucuns veulent voir une « Vierge de la Lune ».

 

Crédit & Copyright: Alan Friedman

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
NGC 4013 et le courant de marée
suivant
image suivante
Atlantis sur le pas de tir 39A

> voir le calendrier

APOD 0802

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
image du ciel en temps réel | les sept géants de l oural sibérie |