RSS
Ciel des Hommes

Le statoréacteur X-43A de la NASA établit un record de vitesse dans l'atmosphère

Lundi 29 mars 2004

Utilisant l'oxygène de l'air, un avion à réaction expérimental de la NASA s'est propulsé à Mach 7 ce week-end dans l'atmosphère au-dessus de l'Océan Pacifique. Le petit engin automatique X-43A Hyper-X a été lâché d'un grand bombardier B-52 modifié puis accéléré par une fusée Pegasus standard. A Mach 5, 5 fois la vitesse du son, le X-43A s'est détaché et le statoréacteur novateur a pris la relève. L'oxygène atmosphérique a alors été recueilli et combiné avec l'hydrogène embarqué et consommé en vol pour propulser le X-43A jusqu'à la vitesse record lors de manoeuvres ayant duré plus de 10 minutes. Les moteurs utilisant le principe du statoréacteur ont été envisagés pour permettre le lancement de satellites sans l'utilisation de réservoirs massifs et pourquoi pas pour les voyages spatiaux interstellaires. Le précédent record de vitesse officiellement reconnu d'un vol propulsé par réacteur était de Mach 3,3, record détenu par un SR-71, appareil retiré du service depuis. En phase de rentrée dans l'atmosphère, les engins spatiaux peuvent arriver à Mach 36 avant que l'atmosphère ne les décélère. Le X-43A, visible sur l'illustration d'artiste ci-dessus, pourrait bien se propulser au-delà de Mach 10 au cours de tests futurs.

 

Crédit de l'illustration : Equipe de développement du X-43A, DFRC, NASA

Traduction réalisée par : Laurent Laveder  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Des étoiles et la Nébuleuse de la Bulle
suivant
image suivante
Une grande protubérance solaire par SOHO

> voir le calendrier

APOD 0403
© Ciel des Hommes 2001-2019 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter