RSS
Ciel des Hommes

Abell 1689 déforme l'espace

Jeudi 9 janvier 2003

A deux milliards d'années-lumière d'ici, l'amas de galaxies Abell 1689 est un des objets les plus massifs de l'Univers. Sur cette vue de l'Advanced Camera for Surveys du télescope spatial Hubble, Abell 1689 déforme l'espace comme le prévoit la théorie de la gravité d'Einstein -- courbant la lumière des galaxies individuelles qui se trouvent derrière l'amas pour engendrer de multiples images en arc de cercle. La puissance de cette énorme lentille gravitationnelle dépend de sa masse, mais la matière visible, sous la forme des galaxies jaunâtres de l'amas, compte seulement pour environ 1 % de la masse nécessaire pour créer les images en arc bleuté observées des galaxies de l'arrière-plan. En fait, la plupart de la masse gravitationnelle nécessaire pour courber l'espace serait sous la forme encore mystérieuse de matière sombre. La source dominante de gravité de l'amas, la matière sombre invisible, est trahit par les arcs et les images déformées des galaxies de l'arrière-plan.

 

Credit: N. Benitez (JHU), T. Broadhurst (Hebrew Univ.), H. Ford (JHU), M. Clampin(STScI),
G. Hartig (STScI), G. Illingworth (UCO/Lick), ACS Science Team, ESA, NASA

Traduction réalisée par : Laurent Laveder  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Les rayons-X du coeur galactique
suivant
image suivante
Le Crabe qui jouait avec la planète

> voir le calendrier

APOD 0301

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
saturne |