RSS
Ciel des Hommes

Une gouge géante sur l'astéroïde Eros

Lundi 21 février 2000

L'astéroïde 433 Eros pose plusieurs énigmes. La sonde automatique NEAR de la NASA a commencé à tourner à 30 km au-dessus du rocher spatial la semaine dernière et de nouvelles images sont émises vers la Terre régulièrement. Comme d'habitude en science, quand vous arrivez quelque part où vous n'êtes jamais allé, vous voyez des choses que vous ne comprenez pas immédiatement. Les scientifiques sont perplexes, par exemple, quant à l'origine de la gouge géante au milieu d'Eros, visible sur l'image ci-dessus. Des structures internes sont intrigantes, comme ces failles parallèles à la grande longueur de l'astéroïde et le déficit relatif de cratères. Cela indique que la gouge s'est bel est bien formée après l'astéroïde lui-même. Une question à laquelle la forme et la densité ont répondu est que, au contraire de 253 Mathilde, Eros n'est pas un entassement de roches mais un gros rocher. Les astronomes espèrent que les données prises dans l'année en cours vont donner des renseignements sur la nature et l'origine des troublantes taches brillantes.

 

Credit : NEAR Project, JHU APL, NASA

Traduction réalisée par : Laurent Laveder  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
L'amas de galaxies de la Vierge
suivant
image suivante
Galaxie voisine : le Grand Nuage de Magellan

> voir le calendrier

APOD 0002
© Ciel des Hommes 2001-2018 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter