Les Léonides passent à la télé !

article original publié par Science @ Nasa
auteur : Docteur Tony Phillips
traduction de Didier Jamet
18 NOVEMBRE 2002

La deuxième meilleure façon de regarder les Léonides (scène à ne pas reproduire, il est recommandé de regarder la télévision avec beaucoup plus de recul)
La deuxième meilleure façon de regarder les Léonides (scène à ne pas reproduire, il est recommandé de regarder la télévision avec beaucoup plus de recul)

Corbis.com

Le meilleur moyen d’observer la pluie d’étoiles filantes des Léonides 2002 sera encore d’être dehors sous la voûte étoilée. Mais si le beau temps n’est pas de la partie? Il vous restera la télé ou l’ordinateur, à condition de choisir la bonne chaîne.

Mardi 19 novembre à 5 heures temps universel, Canal NASA débutera la deuxième édition de son émission télévisée annuelle consacrée aux Léonides.

« Notre émission traitera les deux pics d’activité des Léonides, l’européen et l’américain » nous confirme Mitzi Adams, astronome de la NASA qui organise l’émission.

Une équipe de spécialistes de la NASA animera l’émission. Ils passeront le ciel en revue grâce à une caméra située au Centre Spatial Marshall de Huntsville, et répondront en direct aux questions des téléspectateurs.

« Des observateurs du monde entier nous adresseront leurs compte-rendus » assure Adams. Il y aura des correspondants de la NASA dans une demi-douzaine de sites allant de l’Europe jusqu’aux déserts américains du sud-ouest.

« Beaucoup de compte-rendus viendront de ces correspondants, mais pas tous ! » affirme-t-elle. Tout le monde pourra appeler pendant l’émission et faire part de ses expériences, anecdotes ou simples questions. Un numéro permettant de joindre le plateau sera communiqué sur le site de Spaceweather.com durant les cinq heures que durera l’émission.

L’an dernier, la précédente édition avait permis de diffuser des centaines d’images des Léonides prises par des amateurs. « Nous ferons de même cette année » déclare Adams. « Si vous avez une image à diffuser, vous pourrez nous l’envoyer par courrier électronique en utilisant un lien qui lui aussi sera annoncé sur Spaceweather.com.

Mais il n’y aura pas que des images. Il y aura aussi des sons étranges : les échos radar des Léonides.

« Ici, au centre Spatial Marshall, nous disposons d’un radar à météores » nous annonce Rob Suggs, co-organisateur de l’émission. « Schématiquement, c’est une antenne télé raccordée à un poste radio-amateur. Chaque fois qu’une Léonide passe au-dessus d’un émetteur de télévision des environs, notre récépteur capte le signal réfléchi. Ça fait un petit bruit très sympa. »

Suggs s’attend à enregistrer des centaines voire des milliers de ces surnaturels petits tintements quand la pluie atteindra son maximum mardi matin.

« Essayez-ça » suggère-t-il. « Pendant que vous serez dehors sur votre terrasse entrain de regardr les Léonides, monter le son de la télé ou de l’ordinateur et écoutez le radar en même temps que vous regardez le ciel. C’est la bande son idéale pour accompagner une pluie d’étoiles filantes… »

Mais au fait, comment capter Canal NASA ?

Canal NASA est diffusé depuis le satellite en orbite géostationnaire GE-2 situé à 85 degrés de longitude ouest.

Pour les surdoués de la parabole, placez vous sur le transpondeur 9C à 3880,0 MHz. La polarisation est verticale et l’audio est monaurale à 6,8 MHz.

Pour les autres, pas mal d’opérateurs du cable et du satellite offrent directement l’accès à la chaîne, aussi vous n’avez pas besoin de vous embarrasser des détails ci-dessus. Appelez votre fournisseur pour vérifier si c’est bien le cas. Au pire, il vous restera toujours Internet.

Bien sûr, rien ne remplacera un authentique ciel étoilé. Mais si les nuages viennent gâcher la fête, ou si vous avez besoin de venir vous réchauffer à l’intérieur, essayez Canal NASA. C’est le deuxième meilleur moyen de voir les Léonides cette année.

Les liens indispensables

Canal NASA

Prévisions pour les Léonides

Dernières recommandations pour bien observer les leonides 2002

Prévisions météo

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

Le ciel au dessus de Genève avec des nuages, la Lune, Vénus, et un coucher de Soleil.
à lire aussi...
Ciel
L'astronomie débute par l'observation du ciel, qu'elle ne définit pas rigoureusement. Le ciel commence au-dessus de notre tête, regroupant oiseaux et étoiles.
La pluie d’étoiles filantes des Géminides arrive -
à lire aussi...
Les étoiles filantes
Les étoiles filantes désignent les traînées lumineuses laissées dans le ciel nocturne par des météorites, plus particulièrement lors de pluies annuelles
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile
Voici la représentation classique d’un atome d’hélium. Son noyau est constitué de deux neutrons et de deux protons. Il est entouré de deux électrons situés dans le nuage électronique.
à lire aussi...
Electron
astronome | étoiles filantes des Géminides | centre spatial Marshall | astronome | centre spatial Marshall | étoiles filantes des Léonides