Les météorites sont des taons !

article original publié par Science @ Nasa
auteur : Docteur Tony Phillips
traduction de Didier Jamet
8 AOUT 2002

Une météorite incandescente ? Non, l’impact d’un taon sur un pare-brise… Cette répugnante éclaboussure rappelle furieusement à l’auteur un bolide des Léonides qu’il vit en 1998
Une météorite incandescente ? Non, l’impact d’un taon sur un pare-brise… Cette répugnante éclaboussure rappelle furieusement à l’auteur un bolide des Léonides qu’il vit en 1998

That Gunk on your car

Comme des insectes rasant les vitres d’une voiture en mouvement, Les vives Perséïdes rasantes pourraient bien assurer un remarquable spectacle les 12 et 13 août

Et vlan ! Encore un insecte sur le pare-brise.

Quiconque a un jour parcouru en voiture une route de campagne a déjà enduré ce triste spectacle : Une voiture se déplaçant à vive allure plus une nuée d’insecte pullulants, ça donne un pare-brise d’une saleté repoussante.

La prochaine fois que ça vous arrive, plutôt que de pester, essayez de positiver l’expérience en en faisant une leçon d’astronomie. Votre voiture, c’est la Terre. Les moucherons, de minuscules particules de poussière de comète. Et le carnage sur votre pare-brise… c’est une pluie d’étoiles filantes.

Les enfants adorent cette analogie. En fait c’est normal, c’est une bonne analogie.

La Terre, comme une voiture en mouvement, balaye tout sur son passage dans sa course autour du Soleil. Il n’y a pas d’insectes dans l’espace, mais il y a quantité de poussières de comètes et de petits astéroïdes. Elles frappent l’atmosphère terrestre – Vlan ! –et se désintègrent en une trainée lumineuse incandescente qu’on appelle étoile filante.

À partir de ce dimanche soir 11 août, beaucoup d’étoiles filantes vont apparaître au dessus de l’hémisphère nord quand notre planète traversera un dense courant de poussières émises par la comète périodique Swift-Tuttle.

Les particules en se désintégrant libéreront une splendide pluie d’étoiles filantes dite des perséïdes, et dont le pic d’activité se situe entre les 12 et 13 août.

Par Coïncidence, beaucoup de ces particules, que les scientifiques appellent des météorites, auront à peu près la taille de petits insectes, peut-être aussi petits qu’une puce ou qu’une mite. Elles produisent de vives traînées dans le ciel non pas parce qu’elles sont grandes, mais parce qu’elles vont très vite. Les perséïdes frappent notre atmosphère à une vitesse de 59 kilomètres par seconde (plus de 200 000 kilomètres par heure).

Comme les insectes, les météorites s’accumulent principalement sur le pare-brise. Dans ce cas, il est bien sûr question du pare-brise de la planète : l’atmosphère. Cette atmosphère nous protège du vent solaire et de certaines catégories de débris spatiaux tout comme le pare-brise d’un voiture met les passagers à l’abri des éléments.

Le « pare-brise » de la Terre, c’est le ciel du petit matin. La Terre se déplace « l’aube en avant » dans sa course autour du Soleil, pelletant tout ce qui se trouve de ce côté de la planète. Comme la Terre fait un tour sur elle-même en un jour, chacun a l’opportunité de regarder « à travers le pare-brise » une fois par jour. Il se trouve juste au-dessus de nos têtes aux alentours de 6 heures du matin heure locale. Ces heures sombres juste avant que le Soleil ne se lève sont généralement les meilleures pour observer les étoiles filantes.

C’est pourquoi la plupart des experts recommandent d’observer les perséides dans les heures précédant l’aube. Peu Importe où vous vous trouviez, la pluie sera à son maximum quand le « pare-brise » terrestre est au-dessus de vous.

C’est aussi l’occasion d’observer les plus belles et les plus rares des étoiles filantes, les rasantes. C’est l’objet de la suite de cet article : Les plus belles sont les plus rares
(lien ci-dessous)

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

Le ciel au dessus de Genève avec des nuages, la Lune, Vénus, et un coucher de Soleil.
à lire aussi...
Ciel
L'astronomie débute par l'observation du ciel, qu'elle ne définit pas rigoureusement. Le ciel commence au-dessus de notre tête, regroupant oiseaux et étoiles.
La pluie d’étoiles filantes des Géminides arrive -
à lire aussi...
Les étoiles filantes
Les étoiles filantes désignent les traînées lumineuses laissées dans le ciel nocturne par des météorites, plus particulièrement lors de pluies annuelles
La très mince couche de notre atmosphère bleue, vue depuis la Station Spatiale Internationale en 2015 par l'astronaute Scott Kelly
à lire aussi...
Atmosphère
L'atmosphère est la couche de gaz qui enveloppe une planète ou un satellite naturel ; celle de la Terre nous abrite et contribue à rendre la vie possible
L'astéroïde Toutatis vu au radar sous différents angles
à lire aussi...
Astéroïde
La comète de Halley, célèbre photographie publiée par le New York Times lors de son passage en 1910
à lire aussi...
Les comètes
Les comètes sont des petits corps glacés du système solaire d'orbite fortement excentrique, elles ont une longue traînée lumineuse à l'approche du périhélie
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile
à lire aussi...
Débris spatiaux
comète périodique | atmosphère de la Terre | astronomie | comète périodique | atmosphère de la Terre | astronomie