À la poursuite des ombres de Vénus.

article original publié par Science @ Nasa
auteur : Docteur Tony Phillips
traduction de Didier Jamet
28 NOVEMBRE 2005

Vénus à la plage, le 19 novembre 2005
Vénus à la plage, le 19 novembre 2005

Pete Lawrence

Il est souvent dit (par les astronomes) que l’éclat de Vénus est si brillant qu’il peut projeter des ombres. Soit. Mais une question se pose alors : où sont-elles ? Pour le découvrir, les conditions idéales sont réunies cette semaine.

Dans la réalité, très peu de gens ont déjà réussi à voir une ombre projetée par Vénus. Pourtant elles existent bien, fugaces et délicates. Et si d’aventure vous appréciez les choses rares, elles sont un plaisir à observer.

Vénus atteint actuellement son pic de brillance pour 2005, et projette donc en ce moment même les meilleures ombres possibles de l’année. L’astronome amateur Pete Lawrence, de Selsey en Grande Bretagne, est parvenu à en photographier il y a tout juste deux semaines. Le fruit d’une longue quête qui débuta dans les années 60 :

" Tout gamin, j’ai lu un livre de Sir Patrick Moore dans lequel il était écrit qu’il n’y avait que trois corps célestes susceptibles de projeter des ombres sur Terre : le Soleil et la Lune, je m’y attendais un peu, mais je dois dire que l’énoncé du troisième me pétrifia : il s’agissait de Vénus. "

Quarante longues années s’écoulèrent

" Un peu par chance, il y a deux mois de cela, je me suis retrouvé au domicile de Sir Patrick Moore. La conversation tourna autour des phénomènes qui n’avaient jamais pu être photographiés. Il m’assura alors que, pour autant qu’il le savait, personne n’était jamais parvenu à photographier correctement une ombre projetée par Vénus. Le défi était lancé… "

Le 18 novembre, Lawrence a emmené avec lui ses fils Richard, 12 ans, et Douglas, 14 ans, pour une balade au bord de mer, près de chez eux. " Il n’y avait pas de lune, aucune lumière artificielle, rien que Vénus et les étoiles. C’était le lieu idéal pour tenter le coup. "

Cette nuit-là, et les deux suivantes, ils photographièrent les ombres du trépied de leur appareil photo, celles de motifs divers découpés dans un carton, et l’ombre des mains des enfants. Tout cela projeté par Vénus.

Les ombres étaient très ténues. " Le moindre mouvement détruisait la netteté de leurs contours. Il est difficile pour un être humain frileux de rester immobile dans la nuit suffisamment longtemps afin de pouvoir capter la faible ombre vénusienne. "

Difficile certes, mais en même temps, combien de gens ont eu la chance de voir leur silhouette se découper dans la lumière d’une lointaine planète ?

Si vous aussi vous voulez essayer, c’est cette semaine ou jamais. Vous avez jusqu’au 3 décembre pour y parvenir. Après cette daté, le croissant lunaire joindra ses feux à ceux de Vénus dans le ciel du soir, et toute ombre que vous obtiendrez sera due à la Lune.

Alors, comment s’y prendre pour photographier des ombres de Vénus ? D’abord, trouvez un lieu sombre, très sombre, avec un ciel parfaitement dégagé, et aucune lumière artificielle. Soyez sur place dès avant le coucher du Soleil. Vous verrez alors Vénus scintillant plein sud. Quand le ciel sera totalement noir, tournez le dos à Vénus, sans quoi son éclat ruinera votre vision nocturne. Tenez votre main devant un écran blanc, par exemple une feuille de papier, une planchette blanche, ou même un T-shirt blanc tendu sur un rocher, et laissez l’ombre se matérialiser.

Vous ne la voyez pas ? Les ombres de Vénus sont fugaces. " Avoir de jeunes yeux aide bien " fait remarquer Lawrence, dont les jeunes fils virent les ombres plus facilement que lui.

Ombres ou pas, avant de rentrer à la maison, ne manquez pas de regarder Vénus avec une paire de jumelles ou un petit télescope. Tout comme la Lune, Vénus a des phases, et cette semaine elle nous offre un magnifique croissant. D'ailleurs en passant, si Vénus est plus brillante que jamais en ce moment, ne devrait-elle pas plutôt être pleine ? Eh bien non... Pour nous Terriens, Vénus n'est pleine que lorsqu'elle se trouve de l'autre côté du soleil par rapport à nous, certes éclairée sur tout son disque, mais beaucoup plus loin qu'elle ne l'est actuellement. En ce moment, elle est du même côté du Soleil que nous, et donc beaucoup plus proche, raison pour laquelle son croissant est si brillant.

Bref en ce moment, que vous la regardiez directement ou que vous lui tourniez le dos, Vénus vaut assurément le coup d’œil…

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

Le ciel au dessus de Genève avec des nuages, la Lune, Vénus, et un coucher de Soleil.
à lire aussi...
Ciel
L'astronomie débute par l'observation du ciel, qu'elle ne définit pas rigoureusement. Le ciel commence au-dessus de notre tête, regroupant oiseaux et étoiles.
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile
astronome | coucher de soleil | corps céleste | astronome amateur | astronome | coucher de soleil | corps céleste | astronome amateur