Nuage G2

question posée le 14-01-2014 par Fauvelliere Pascal

Prochain festin au centre de la Galaxie
Prochain festin au centre de la Galaxie

Illustration Crédit: ESO/MPE/Marc Schartmann

Bonjour,

Tout d'abord je vous souhaite à vous, ciel des hommes et tous les lecteurs une très bonne et heureuse année 2014.

Voici ma question,je viens de tomber sur un article, au sujet du nuage G2 qui frôle actuellement le trou noir de notre galaxie.

Je voudrais savoir ce qui risque de ce passer et y a t-il un risque pour nôtre planète.

Merci d'avance pour votre réponse

réponse du 18-01-2014 par Fabrice Mottez

G2 est un nuage de gaz découvert en 2011. L'intérêt pour les astronomes est qu'il tourne très près du trou noir central de la Galaxie, assez près pour qu'on envisage qu'il y tombe dans les prochains mois ou les prochaines années.

D'assez nombreuses campagnes d'observations sont prévues et en cours. D'après des observations récentes, il semblerait que G2 soit en fait un nuage de gaz associé à une étoile peu massive, en phase de fort dégazage (comme le sont les étoiles géantes rouges).

De nos jours, on pense que toutes les grandes galaxies comme la nôtre on un trou noir très massif (des millions de masses solaires) en leur centre. Pour certaines galaxies, il y a pas mal d'objets (étoiles, nuages de gaz) qui tournent très près du trou noir et qui y tombent. Pendant leur chute (en fait c'est un parcours en forme de spirale qui prend pas mal de temps), la matière est chauffée à des centaines de milliers de degrés, ou plus. Et une partie de cette matière, au lieu de tomber dans le trou noir est éjectée violemment dans l'espace. Tout cela émet beaucoup de lumière, de rayons X et parfois des ondes radio. On dit que ces trous noirs (qui gagnent de la matière) sont actifs (AGN).

Dans notre galaxie, le trou noir est passif. Comme il y a peu de choses autour, presque rien ne tombe dedans. Le voisinage du trou noir central de notre galaxie émet donc très peu de lumière, et c'est pour cela qu'il a fallu attendre les années 1990 pour le découvrir.

Avec G2,lors de sa chute, les astronomes vont enfin avoir des observations de phénomènes très lumineux et éruptifs du trou noir de notre galaxie. C'est plutôt une bonne nouvelle.

Les rayonnements émis lors de la chute de G2 ne seront pas visible à l'oeil nu. Il faudra des télescopes professionnels pour voir quelque chose, d'autant plus que entre le centre et nous, outre une distance de 27 000 années lumière, il y a pas mal de poussières sur le chemin de la lumière, et ces poussières en absorbent une grande partie.

Autre conséquence de la faiblesse de la lumière que nous percevrons ; il n'y a pas de risque pour notre planète.

posez-nous une question sur l'astronomie

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

Le ciel au dessus de Genève avec des nuages, la Lune, Vénus, et un coucher de Soleil.
à lire aussi...
Ciel
L'astronomie débute par l'observation du ciel, qu'elle ne définit pas rigoureusement. Le ciel commence au-dessus de notre tête, regroupant oiseaux et étoiles.
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile
Planche extraite de la thèse de Léon Foucault, "Mesure de la vitesse de la lumière", 1862
à lire aussi...
Année lumière
L'année-lumière est une unité qui représente la distance parcourue par la lumière dans le vide pendant une année terrestre, soit 9.460 milliards de km
astronome | astronome

Questions précédentes...

Cygnus X-1, aspirant trou noir -
à lire aussi...
Trou noir le plus proche
Il ne semble pas y avoir de trou noir dans notre voisinage proche. Et c'est plutôt une bonne nouvelle, quand on sait comment ils se forment.
Trop près d'un trou noir -
Accélération de trou noir supermassif -