trous noirs

question posée le 27-07-2013 par Boyer-Madrieres

Accélération de trou noir supermassif

Bonjour

Je voudrais savoir si les trous noirs sont classés, comme le sont par exemple les galaxies Merci

Bonnes observations. Cordialement Francis

réponse du 01-08-2013 par Fabrice Mottez

Il n'y a pas à proprement parler un classement. En revanche, il y a plusieurs catégories de trous noirs, caractérisées par des propriétés différentes. Ces propriétés sont : la masse, la rotation, et ce qu'il y a autour.

Masse : des observations (nombreuses) révèlent l'existence de deux familles de trous noirs : les trous noirs stellaires et les trous noirs centraux des galaxies.

Les trous noirs stellaires sont issus de l''effondrement d'étoiles très massives. Leur masse est comparable à la masse d'une étoile et leur dimension est de l'ordre de quelques kilomètres.

Les trous noirs centraux des galaxies sont beaucoup plus gros, leur masse est de quelques millions de masses solaires, et leur dimension se chiffre en centaines de millions de kilomètres. On ignore leur origine, mais elle semble liée à la formation des galaxies. Les trous noirs centraux des galaxies sont situés au centre des galaxies (comme leur nom l'indique), dans une région appelée le noyau.

Les astronomes cherchent aussi des trous noirs de masse intermédiaire, qui auraient une masse comme 10 000 fois le Soleil. On en a peut-être trouvé un au centre d'un amas d'étoiles (un amas dense de la famille des amas globulaires). Mais cela reste à confirmer. Pour le moment, on n'a pas de preuve définitive que les trous noirs intermédiaires existent.

On peut classer aussi les trous noirs en fonction de leur rotation. C'est surtout important d'un point de vue théorique, car les modèles mathématiques sont différents.

Les trous noirs qui ne tournent pas, ou ne tournent pas très vite sont appelés des trous noirs de Schwarschild.

Les trous noirs qui tournent plus vite sur eux-même correspondent à un modèle mathématique plus compliqué appelé modèle de Kerr.

Enfin, on peut classer les trous noirs en fonction de ce qui tourne autour ou même de ce qui tombe dedans.

Par exemple pour les trous noirs de galaxies, on parle de trous noirs actifs lorsque de la matière très dense tourne autour d'eux. Cette matière est alors chauffée, elle en devient lumineuse, et même très brillante.

Par opposition aux trous noirs actifs, les trous noirs "calmes" comme celui de notre galaxie, n'ont pas grand chose qui tourne très près d'eux. Ainsi leur environnement est moins lumineux. On a repéré l'existence du trou noir central de notre galaxie non pas en voyant ce qui tombe dedans, mais en étudiant la trajectoire des étoiles qui tournent autour de lui (assez près, mais pas au point qu'elles y tombent).

posez-nous une question sur l'astronomie

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile
Voici deux amas d'étoiles. A gauche, l'amas ouvert M 52 est nettement moins dense que l'amas globulaire M 22 à droite. Leur nature est très différente.
à lire aussi...
Amas d'étoiles
amas globulaire | astronome | centre galactique | amas globulaire | astronome | centre galactique

Questions précédentes...

Cygnus X-1, aspirant trou noir -
à lire aussi...
Trou noir le plus proche
Il ne semble pas y avoir de trou noir dans notre voisinage proche. Et c'est plutôt une bonne nouvelle, quand on sait comment ils se forment.
Trop près d'un trou noir -
Accélération de trou noir supermassif -