2013, année des comètes ?

question posée le 02-01-2013 par Ecrivain42

La Comète Hale-Bopp au-dessus d\'Indian Cover
La Comète Hale-Bopp au-dessus d'Indian Cover

Credit & Copyright: Wally Pacholka (Astropics) Wally Pacholka

Bonjour,

Félicitations pour avoir survécu au 21/12/12 ^^ (et surtout aux questions) !!! On peut déjà imaginer que beaucoup d'encre va malheureusement encore couler avec ces magnifiques comètes annoncées et qui sont encore à notre époque, pour certains des "présages"... Trêve de plaisanterie, en sait-on davantage sur C/2011 L4 et C/2012 S1 ? Viennent-elles du nuage d'Oort, peut-on le savoir ? Seront-elles visibles avant ou après leur passage autour du soleil ? Car passant très près de notre bonne étoile, si le spectacle se fait lors du voyage retour, il y a un risque de ne voir qu'une flaque d'eau.... Pourquoi certaines comètes résistent à leur embrassade solaire et d'autres non ? Merci

Cordialement.

réponse du 14-01-2013 par Thibaut Alexandre

Bonjour. Du fait de leur forte excentricité (e=1 pour ces deux comètes), il est plus certain que les deux belles comètes de l'année 2013 proviennent du nuage d'Oort.

Maintenant, en ce qui concerne leur visibilité et leur comportement... L'astronome David Levy (découvreur entre autres de la célèbre comète qui s'était écrasée sur Jupiter en 1994) a coutume de dire que les comètes sont comme sont les chats : elles ont une queue, et font absolument ce qu'elles veulent ("Comets are like cats : they have tails, and they do precisely what they want"). En effet, si leurs orbites sont connues, leur visibilité dépend bien souvent de leur activité, impossible à prévoir à l'avance.

Pour les observateurs de l'Hémisphére Nord, C/2011 L4 PANSTARRS ne sera pas observable avant son passage au périhélie, prévu le 10 mars. Au mieux, la comète sera repérable dans les lueurs crépusculaires dès le 11 ou le 12 mars. A condition qu'elle ne se désintègre pas avant. Après cette date, nous devrions voir cette comète dans le ciel du soir, puis toute la nuit à partir de début avril. Mais plus les jours avanceront, et moins la comète sera brillante...

C/2012 S1 ISON est plus intéressante, car elle sera très bien située dans le ciel du matin à partir du mois de septembre. Elle devrait logiquement être visible à l'oeil nu à partir de début novembre, ce qui nous laisse l'espoir de voir quelque chose avant son passage au périhélie le 28 novembre. Et là, ça passe ou ça casse, car ISON ne passera qu'à 1,2 millions de la surface du Soleil. Si elle se désintègre, tant pis. Si elle survit, cela devrait être le plus beau spectacle astronomique depuis des années.

Mais, sans mauvais jeu de mots, ne tirons pas encore de plan sur la comète. Il reste encore quelques semaines ou quelques mois avant ces deux passages de comètes. N'hésitez à consulter régulièrement Ciel des Hommes pour des nouvelles de ces deux "boules de neige sales"

posez-nous une question sur l'astronomie

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

Le ciel au dessus de Genève avec des nuages, la Lune, Vénus, et un coucher de Soleil.
à lire aussi...
Ciel
L'astronomie débute par l'observation du ciel, qu'elle ne définit pas rigoureusement. Le ciel commence au-dessus de notre tête, regroupant oiseaux et étoiles.
La comète de Halley, célèbre photographie publiée par le New York Times lors de son passage en 1910
à lire aussi...
Les comètes
Les comètes sont des petits corps glacés du système solaire d'orbite fortement excentrique, elles ont une longue traînée lumineuse à l'approche du périhélie
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile
astronome | astronomie | astronome | astronomie

Questions précédentes...

La comète 46P / Wirtanen -
à lire aussi...
46P/wirtanen
Comète surprise et croissant de Lune -
à lire aussi...
Prochaines.comètes
Comète en désintégration -