Quel télescope pour débuter ?

question posée le 21-02-2009 par Daniel Tessier

Pour débuter en astronomie, quel choix de telescope me faut-il ?

réponse du 23-02-2009 par Fabrice Mottez

L'idéal pour débuter sans se ruiner : une bonne paire de jumelles montées sur un trépied, et une bonne carte du ciel sur laquelle figurent les principales nébuleuses et galaxies.

Avec de telles jumelles, vous verrez autant d'objets que dans une petite lunette, et vous pourrez aussi vous en servir pour autre chose que de l'astronomie.

L'avantage d'une lunette sur des jumelles est de grossir plus. Mais un fort grossissement n'est intéressant que pour observer la Lune. L'avantage des jumelles : elles sont en général (à prix égal) de meilleure qualité, ont une plus grande ouverture (c'est à dire qu'on voit plus de chose en même temps, dans le même champ de vision) et les objets astronomiques sont donc plus faciles à trouver.

En effet, avec une lunette à fort grossissement, beaucoup d'astronomes débutants se découragent parce qu'il ne parviennent pas à trouver les objets qu'ils cherchent.

Un truc génial à faire avec des jumelles : faire une promenade dans la voie lactée en cherchant à y reconnaitre les dizaines d'amas d'étoiles et de nébuleuses qu'on peut y voir.

Attention néanmoins : que ce soit avec une lunette ou des jumelles, les objets astronomiques que vous verrez ne paraitrons jamais aussi beaux que sur les images issues de télescopes professionnels, ou que les photos d'amateurs publiées par des amateurs aguerris.

Sachez par ailleurs que les jumelles ne servent pas qu'aux débutants. Certains amateurs expérimentés les utilisent pour l'observation des étoiles variables.

Quelles jumelles acheter ? Il faut que leur objectif ait le plus grand diamètre possible (plus il sera grand, plus vous pourrez voir des objets faiblement brillants) et un grossissement suffisant (10 ou 12 fois).

Si vous en avez les moyens, l'idéal est une paire de 12*80 c'est à dire des jumelles grossissant 12 fois avec des objectifs de 80 mm. Mais avec des 12*50, (moins chères) ça sera aussi très bien.

N'oubliez pas d'acheter un trépied sur lequel visser les jumelles.

posez-nous une question sur l'astronomie

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

Le ciel au dessus de Genève avec des nuages, la Lune, Vénus, et un coucher de Soleil.
à lire aussi...
Ciel
L'astronomie débute par l'observation du ciel, qu'elle ne définit pas rigoureusement. Le ciel commence au-dessus de notre tête, regroupant oiseaux et étoiles.
carte du ciel
à lire aussi...
La carte du Ciel
Découvrez l'astronomie avec notre carte du ciel interactive, avec l'aspect des constellations, de la Lune et des planètes depuis tous lieux et toutes dates
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile
Voici deux amas d'étoiles. A gauche, l'amas ouvert M 52 est nettement moins dense que l'amas globulaire M 22 à droite. Leur nature est très différente.
à lire aussi...
Amas d'étoiles
carte | astronomie | astronome | carte | astronomie | astronome

Questions précédentes...

Andromède se lève sur les Alpes - M31, vue en longue pose, révèle ses détails spectaculaires entre les reliefs des Alpes italiennes
à lire aussi...
Qu'y a-t-il à découvrir dans le ciel cet été ?
La période allant de fin juillet à la deuxième semaine d'août sera cet été particulièrement propice à l'observation du ciel pour les débutants.
La nébuleuse de la Lagune en étoiles, gaz et poussière -
à lire aussi...
Qu'y a-t-il à découvrir dans le ciel cet été ?
La période allant de fin juillet à la deuxième semaine d'août sera cet été particulièrement propice à l'observation du ciel pour les débutants.
M13, le grand amas globulaire d’Hercule -
à lire aussi...
Qu'y a-t-il à découvrir dans le ciel cet été ?
La période allant de fin juillet à la deuxième semaine d'août sera cet été particulièrement propice à l'observation du ciel pour les débutants.