Retour sur de beaux bolides de ces derniers mois

article de Thibaut Alexandre
11 FEVRIER 2014

Reconstitution de trajectoire initiale du bolide du 17 janvier 2013
Reconstitution de trajectoire initiale du bolide du 17 janvier 2013

Tioga Gulon, réseau All Sky Cam France

Il y a trois semaines, vous avez été très nombreux, à la fois sur le site et sur la page facebook de Ciel des Hommes, à nous faire part de l'observation d'un superbe bolide au-dessus du Nord-Est de la France le 17 janvier 2014 à 19h06. Grâce aux enregistrements de trois caméras de surveillance et à une patiente analyse des données, nous sommes aujourd'hui en mesure de vous livrer une reconstitution de la trajectoire de ce bolide dans l'atmosphère.

Boule de feu bleutée, météorite , bolide... Ceux qui avaient la tête en l'air en cette soirée du 17 janvier 2014 ont été gratifiés d'un spectacle aussi bref que flamboyant: une superbe étoile filante plus brillante que la moyenne, et qualifiée plus scientifiquement de bolide, a déchiré le ciel du Nord-Est de la France. L'identification du phénomène n'a posé aucun problème, puisqu'il s'agissait de l'entrée dans notre atmosphère d'une pierre céleste, trop petite pour être considérée comme un astéroïde, et qui s'appelle un météoride (une météorite est quant à elle le résidu d'un météoride après sa traversée de l'atmosphère).

Avec quelques témoignages précis, et surtout l'enregistrement de trois caméras de surveillance dédiées aux météores, il a été possible aux membres du forum All Sky Cam France et en particulier à l'astronome Tioga Gulon, de reconstituer la trajectoire de ce bolide.

Crédit: Gilles Munsch
Bien entendu, il reste une imprécision du fait que ces trois caméras étaient situées dans la même région (Chaligny en Meurthe-et-Moselle -, Bollwiller dans le Haut-Rhin, et Le Val d'Ajol dans les Vosges). Néanmoins, il nous est possible de vous présenter les résultats, et nous remercions au passage le réseau BOAM (Base des Observateurs Amateurs de Météores - ) de leur excellent travail.

Le bolide du 17 janvier 2014 correspond à l'entrée dans l'atmosphère d'un météoride sporadique, ce qui signifie qu'il n'appartenait à aucun essaim de météore connu, et qu'il ne s'agissait pas non plus d'un débris d'ISON. Il avait une vitesse relative à la Terre remarquablement faible de 14 km/s, sa trajectoire était de l'Est vers l'Ouest, et il a parcouru une distance de 115 km en 6,1 secondes. Il a commencé à s'allumer du fait de la friction atmosphérique à une altitude de 87 km aux coordonnées suivantes : 49,08°N, 5,49°E (soit juste au Sud de Verdun), pour finir de briller à une hauteur de 38 km aux coordonnées suivantes : 49,20° Nord, 4,09° Est (c'est-à-dire juste au Sud-Est de Reims).

Son inclinaison par rapport au sol était de 25°. Il a même été possible de reconstituer son orbite initiale dans l'espace, bien qu'elle soit assez imprécise. En tout état de cause, ce météoride venait bien de la ceinture principale d'astéroïdes. Son inclinaison par rapport à l'écliptique était de 6,2° /- 0,3°, sa période orbitale de 2,0 ans /- 0,5 an et son excentricité de 0,5 /- 0,1. Sa distance au périhélie était de 0,78 UA /- 0,02 UA. Il est encore impossible de savoir si quelque chose a survécu et est arrivé au sol.

Trajectoires des bolides du 21 octobre 2011 et du 24 juillet 2013

lorsque de beaux bolides sont observés dans le ciel, Ciel des Hommes reçoit régulièrement de très nombreux témoignages. Nous profitons de cet article pour vous faire part des résultats de trois autres bolides observés ces dernières années. Le premier date du 21 octobre 2011 (qui a d'ailleurs pu être observé par l'auteur de l'article !). Grâce à des enregistrements vidéos et des témoignages très précis, les membres du forum Ufo Scepticime ont réussi à déterminer sa trajectoire Pendant 19 secondes, celui-ci a parcouru une distance de 317 km de l'Ouest vers l'Est à une vitesse de 12,7 km/s, s'allumant à 84 km d'altitude entre Angers et Cholet et s'éteignant à 30 km d'altitude dans la région de Cosne-Cours-sur-Loire. Si d'éventuelles météorites ont survécu à ce passage, elles ont dû tomber sur les toits de la région de Dijon.

Quant aux deux bolides observés dans le Sud-Ouest de la France et dans le Nord de l'Algérie dans la nuit du 23 au 24 juillet 2013, il n'a malheureusement pas été possible de déterminer avec précision leurs trajectoires, du fait de l'absence d'enregistrement vidéo et de témoignages précis. Néanmoins, il a été possible de déterminer que le bolide algérien a survolé la Kabylie de l'Ouest-Sud-Ouest vers l'Est-Nord-Est, en passant au Sud d'Alger avant d'exploser en plein ciel dans la région de Béjaïa.

Le bolide français quant à lui avait une trajectoire globalement orientée du Nord-Est vers le Sud-Ouest, avec a priori une forte inclinaison par rapport au sol. Il s'est allumé en altitude au-dessus de la région d'Angoulême avant d'exploser au-dessus de la Gironde, au Sud de Bordeaux. Il a sans doute fini sa course dans le Golfe de Gascogne, au large des Landes.

N'hésitez pas à prolonger la discussion dans les commentaires ci-dessous ou sur la page facebook de Ciel des Hommes

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

Le ciel au dessus de Genève avec des nuages, la Lune, Vénus, et un coucher de Soleil.
à lire aussi...
Ciel
L'astronomie débute par l'observation du ciel, qu'elle ne définit pas rigoureusement. Le ciel commence au-dessus de notre tête, regroupant oiseaux et étoiles.
La pluie d’étoiles filantes des Géminides arrive -
à lire aussi...
Les étoiles filantes
Les étoiles filantes désignent les traînées lumineuses laissées dans le ciel nocturne par des météorites, plus particulièrement lors de pluies annuelles
La très mince couche de notre atmosphère bleue, vue depuis la Station Spatiale Internationale en 2015 par l'astronaute Scott Kelly
à lire aussi...
Atmosphère
L'atmosphère est la couche de gaz qui enveloppe une planète ou un satellite naturel ; celle de la Terre nous abrite et contribue à rendre la vie possible
L'astéroïde Toutatis vu au radar sous différents angles
à lire aussi...
Astéroïde
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile
ceinture principale d'astéroïdes | astronomie | astronome | ceinture principale d'astéroïdes | astronomie | astronome