Queue de fer (et tête en morceaux ?) pour PanSTARRS

article de Didier Jamet
17 MARS 2013

La discrète queue rouge, correspondant au fer neutre, est visible à droite de la queue principale de la comète PanSTARRS
La discrète queue rouge, correspondant au fer neutre, est visible à droite de la queue principale de la comète PanSTARRS

Vincent Jacques

Vincent Jacques, le photographe et astronome grâce auquel nous avions pu vous faire vivre en direct le passage de l'astéroïde 2012 DA 14 le 15 février dernier, vient de réussir un nouvel exploit : mettre en évidence une queue de fer neutre à dominante rougeâtre dans le sillage de la comète PanSTARRS.

Cette queue rouge est visible à droite de la traditionnelle queue de poussière sur l'image qui ouvre cet article prise le 15 mars et qui est en fait un compositage de 9 poses de 30s avec un appareil Canon 350D équipé d'un objectif 70/300mm, le tout juché sur une monture Astrotrac.

Dans l'échange qui a suivi la publication de cette image sur le forum Astrosurf, l'astronome français et spécialiste des comètes Nicolas Biver a émis l'hypothèse d'une queue constituée essentiellement d'atomes de fer, comme celle détectée derrière l'exceptionnelle comète C/2006 P1 McNaught en janvier 2007. Nous le citons :

« L'existence d'une queue d'atomes de Fer neutres émettant dans le rouge a été mise en évidence sur la comète C/2006P1 (McNaught) en janvier 2007, notamment avec les images STEREO.

Je pense qu'on refait la même expérience ici, car cette queue rectiligne est aussi présente sur les images STEREO où la queue en avant pointant presque vers la Terre est sans doute cette queue de Fer neutre) ».

Par ailleurs, un autre astrophotographe, Peter Rosen, semble avoir documenté une possible fragmentation du noyau de PanSTARRS. Sur des photos prises également le 15 mars (deuxième image solarisée), on discerne ce qui pourrait être un fragment émergeant en bas à droite du noyau.

Peter Rosen fait remarquer que ce point ne laisse pas de trainée due au temps de pose, contrairement aux étoiles dans le champ, ce qui tendrait à indiquer qu'il s'agit bien d'un fragment du noyau s'étant détaché de la comète et poursuivant sa route sur sa lancée.

Si cette fragmentation devait se confirmer, elle pourrait s'accompagner d'un inattendu sursaut d'éclat de PanSTARRS, comme ce fut le cas pour la comète Holmes en 2007. Plus que jamais, restez à l'écoute sur notre notre groupe Facebook !

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

Le ciel au dessus de Genève avec des nuages, la Lune, Vénus, et un coucher de Soleil.
à lire aussi...
Ciel
L'astronomie débute par l'observation du ciel, qu'elle ne définit pas rigoureusement. Le ciel commence au-dessus de notre tête, regroupant oiseaux et étoiles.
L'astéroïde Toutatis vu au radar sous différents angles
à lire aussi...
Astéroïde
La comète de Halley, célèbre photographie publiée par le New York Times lors de son passage en 1910
à lire aussi...
Les comètes
Les comètes sont des petits corps glacés du système solaire d'orbite fortement excentrique, elles ont une longue traînée lumineuse à l'approche du périhélie
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile
Voici la représentation classique d’un atome d’hélium. Son noyau est constitué de deux neutrons et de deux protons. Il est entouré de deux électrons situés dans le nuage électronique.
à lire aussi...
Atome
astronome français | astronomie | avion | comète Holmes | comète Panstarrs | astronome | comète Panstarrs | astronome | astronome français | astronomie | avion | comète Holmes