L'humble beauté d'un amas

article de Didier Jamet
26 AVRIL 2012

L\'amas d\'étoiles NGC 6604 est dévoilé sur cette nouvelle image prise avec la caméra WFI installée sur le télescope MPG/ESO de 2,2 mètres de l\'Observatoire La Silla au Chili. NGC 6604 est le groupement lumineux qui s\'étend en haut à gauche de l\'image. C\'est un jeune amas d\'étoiles qui constitue la partie la plus dense d\'un groupe plus largement étendu contenant environ une centaine d\'étoiles bleuâtres lumineuses. L\'image montre également la nébuleuse associée à cet amas – un nuage d\'hydrogène ionisé lumineux appelé Sh2-54 - ainsi que des nuages de poussière.
L'amas d'étoiles NGC 6604 est dévoilé sur cette nouvelle image prise avec la caméra WFI installée sur le télescope MPG/ESO de 2,2 mètres de l'Observatoire La Silla au Chili. NGC 6604 est le groupement lumineux qui s'étend en haut à gauche de l'image. C'est un jeune amas d'étoiles qui constitue la partie la plus dense d'un groupe plus largement étendu contenant environ une centaine d'étoiles bleuâtres lumineuses. L'image montre également la nébuleuse associée à cet amas – un nuage d'hydrogène ionisé lumineux appelé Sh2-54 - ainsi que des nuages de poussière.

ESO

À 5500 années-lumière de la Terre, dans la constellation du Serpent, l'amas d'étoiles NGC 6604 se révèle dans toute sa discrète beauté cachée sur cette image de l'Observatoire Européen Austral.

Les jeunes étoiles chaudes de l'amas aident à la formation d'une nouvelle génération d'étoiles en collectant la matière créée par les étoiles dans des régions compactes à l'aide de leurs forts vents stellaires et de leur rayonnement. Cette seconde génération d'étoiles remplacera très vite la plus ancienne génération, même si les jeunes étoiles les plus brillantes sont massives et brûlent littéralement la chandelle par les deux bouts, explosant en supernova au terme de quelques centaines de millions d'années d'existence seulement.

Au-delà de sa beauté, NGC 6604 attire l'attention des astronomes du fait d'une intrigante colonne de gaz ionisé chaud qui en émane. De semblables colonnes de gaz chaud, qui expulsent de la matière de jeunes amas d'étoiles, ont été observées partout dans la Voie Lactée et dans d'autres galaxies spirales, mais NGC 6604 est relativement proche de la Terre ce qui permet aux astronomes de l'étudier en détail.

Cette colonne particulière (les astronomes y font souvent référence en parlant de « cheminée ») est perpendiculaire au plan galactique et s'étire sur une longueur incroyable de 650 années-lumière. Les astronomes pensent que les étoiles chaudes de NGC 6604 sont responsables de la production de la cheminée, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires pour comprendre pleinement ces structures peu communes.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

à lire aussi...
Les constellations
L'atlas des constellations de Ciel des Hommes vous permet d'explorer les principales étoiles, nébuleuses, galaxies et autres objets du ciel profond
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile
Voici deux amas d'étoiles. A gauche, l'amas ouvert M 52 est nettement moins dense que l'amas globulaire M 22 à droite. Leur nature est très différente.
à lire aussi...
Amas d'étoiles
Planche extraite de la thèse de Léon Foucault, "Mesure de la vitesse de la lumière", 1862
à lire aussi...
Année lumière
L'année-lumière est une unité qui représente la distance parcourue par la lumière dans le vide pendant une année terrestre, soit 9.460 milliards de km
astronome | astronome