La comète MacNaught visible en plein jour !

article de Didier Jamet
14 JANVIER 2007

La comète McNaught vue en plein jour dans le ciel de Gais en Suisse par Mark Vornhusen avec un Nikon D70 équipé d’un téléobjectif de 500 mm
La comète McNaught vue en plein jour dans le ciel de Gais en Suisse par Mark Vornhusen avec un Nikon D70 équipé d’un téléobjectif de 500 mm

Crédit : Mark Vornhusen

Quelle fantastique comète ! La comète McNaught ne se contente pas de dépasser toutes les prévisions de brillance, elle les pulvérise ! La voici donc visible en plein jour, à environ trois doigts côte à côte à la gauche du Soleil.

Attention : la comète se trouve très proche du Soleil, l'équivalent de trois doigts côte à côte vus à bout de bras. c'est très peu, et l'observation directe du Soleil, même à l'oeil nu, peut s'évérer fatale pour votre vue ! ne dirigez jamais un instrument optique (jumelles, télescope) directement sur le Soleil ! Vous endommageriez irrémédiablement vos rétines en quelques secondes seulement, sans même ressentir de douleur !Si vous vous trouvez dans une grande ville à l'atmosphère très chargée en poussières, n'attendez pas de miracle : ces poussières diffusent intensément la lumière du Soleil , formant un halo lumineux dont la comète a peu de chances d'émerger. Nos propres tentatives en proche banlieue parisienne se sont révélées infructueuses, en dépit du beau temps qui y régnait. Le meilleur moment pour observer sera aux alentours de 13 heures, lorsque le Soleil sera au plus haut dans le ciel. Trouvez un immeuble derrière lequel vous pourrez masquer l'aveuglant Soleil. La comète se trouvera à gauche du Soleil, à une distance apparente correspondant à celle de trois doigts côte à côte lorsque vous tendez le bras devant vous. Elle est légèrement plus basse que sur la carte ci-contre, qui a été établie pour hier 13 janvier 2007, et le déplacement apparent de McNaught est très rapide.

Se trouvant très proche du Soleil ce week-end (moins de 30 millions de kilomètres), elle a encore gagné en éclat sous l’effet de la chaleur de notre étoile, et se trouve à présent à une magnitude comprise entre – 4 et – 5. Il faut remonter à 1965 et la comète Ikeya-Seki pour retrouver un phénomène comparable.

Sur la première image qui illustre cet article, on peut voir la comète Mac Naught telle qu’elle apparaissait en plein jour dans le ciel de Suisse, à Gais, le 13 janvier. La photo a été prise par Mark Vornhusen avec un Nikon D70 équipé d’un téléobjectif de 500 mm

La deuxième image est une carte qui vous permet de localiser approximativement la comète McNaught par rapport au Soleil. Rappel : la comète se trouve très proche du Soleil, l'équivalent de trois doigts côte à côte vus à bout de bras. c'est très peu, et l'observation directe du Soleil, même à l'oeil nu, peut s'évérer fatale pour votre vue ! ne dirigez jamais un instrument optique (jumelles, télescope) directement sur le Soleil ! Vous endommageriez irrémédiablement vos rétines en quelques secondes seulement, sans même ressentir de douleur ! Si vous voulez vous aider de jumelles pour repérer la comète , soyez donc excessivement prudent ! Précaution supplémentaire : n’utilisez les jumelles que pour repérer la comète, et en faisant en sorte que le Soleil ne puisse rentrer par accident dans le champ des jumelles (en choisissant un point d’observation où le Soleil sera masqué par un immeuble par exemple), surtout si des enfants veulent observer ! Puis continuez l’observation à l’œil nu, et arrêtez vous dès que vous êtes ébloui. Et si vous n'y arrivez pas, ne vous obstinez pas, c'est dans l'impatience et la précipitation que les accidents arrivent. Et même si la tentation d’immortaliser cet évènement extraordinaire est grande, vous pourriez endommager les capteurs CCD de votre appareil photo si le Soleil entrait dans le champ ! Alors une fois encore, prudence, prudence et prudence, surtout si vous êtes accompagné d’enfants !

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

Le ciel au dessus de Genève avec des nuages, la Lune, Vénus, et un coucher de Soleil.
à lire aussi...
Ciel
L'astronomie débute par l'observation du ciel, qu'elle ne définit pas rigoureusement. Le ciel commence au-dessus de notre tête, regroupant oiseaux et étoiles.
L'atmosphère terrestre vue depuis l'espace. L'eau, l'air, la vie.
à lire aussi...
Atmosphère
L'atmosphère est la couche de gaz qui enveloppe une planète ou un satellite naturel ; celle de la Terre nous abrite et contribue à rendre la vie possible
La comète de Halley, célèbre photographie publiée par le New York Times lors de son passage en 1910
à lire aussi...
Les comètes
Les comètes sont des petits corps glacés du système solaire d'orbite fortement excentrique, elles ont une longue traînée lumineuse à l'approche du périhélie
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile
déplacement apparent | comète Macnaught | comète Ikeya-Seki | carte | déplacement apparent | comète Macnaught | comète Ikeya-Seki | carte