La région active 3664 au soleil couchant

La région active 3664 au soleil couchant
Image Crédit & Copyright: Marco Meniero

Elle était beaucoup plus grande que la Terre. Elle était si grande qu'il était possible de la voir à la surface du Soleil sans grossissement. Elle contenait des champs magnétiques puissants et enchevêtrés, ainsi que de nombreuses taches solaires sombres. Baptisée AR 3664, cette région active s'est transformée en l'une des zones les plus énergétiques observées à la surface du Soleil ces dernières années, déclenchant une série d'explosions qui ont entraîné un déferlement de particules énergétiques sur la Terre, créant ainsi de magnifiques aurores. Et cela pourrait continuer. Bien que les régions actives du Soleil comme AR 3664 puissent être très dangereuses, les éjections de matière coronale issues de cette région n'ont pas encore causé de dommages importants aux satellites en orbite autour de la Terre ou aux réseaux électriques de la surface terrestre. Sur la photo, l'énorme région active a été capturée sur le soleil couchant il y a quelques jours depuis Civitavecchia, Rome, Italie. L'image composite comprend une très courte exposition de la surface du Soleil, mais imite ce qui était réellement visible. La région active va maintenant passer de l'autre côté du Soleil, mais pourrait survivre assez longtemps pour réapparaître dans une quinzaine de jours.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Didier Jamet
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

Une aurore boréale composée de lumière rouge et verte, observée au-dessus de la silhouette de sapins. Le phénomène, qui parait tout proche, se produit en fait à une altitude d'une centaine de kilomètres
à lire aussi...
Aurores polaires
Taches solaires en lumière visible vues par la sonde SOHO.
à lire aussi...
Taches solaires
Bienvenue sur la planète Terre - La planète Terre, troisième planète en partant du Soleil, est composée de majoritairement de roches, sa surface étant aux trois-quarts couverte d'eau
à lire aussi...
La Terre
Troisième planète du système solaire, la Terre est une planète tellurique, dotée d'eau à l'état liquide et d'une atmosphère riche en oxygène et azote
Soleil orange scintillant -
à lire aussi...
Le Soleil
La Station spatiale internationale au-dessus de la Terre -
à lire aussi...
Station Spatiale Internationale (ISS)
L'assemblage de la Station Spatiale Internationale (ISS) a duré plus de dix ans, à partir du premier module (Zarya) mis sur orbite en 1998 par la Russie

D'autres images d'astronomie...

Fluide Soleil orange
6 novembre 2011
Fluide Soleil orange
Une puissante éruption solaire
La région active 3664 nous inonde de particules
11 mai 2024
La région active 3664 nous inonde de particules
La région active 3664 n'est pas seulement grande, elle est violente et projette des nuages de particules dans le système solaire.
Aurore polaire sur la Pologne
12 mai 2024
Aurore polaire sur la Pologne
Des particules solaires ont touché la Terre et déclenché des aurores qui ont été signalées à une distance inhabituelle des pôles nord et sud de notre planète.
La région active 3664 au limbe du soleil
15 mai 2024
La région active 3664 au limbe du soleil
Une grande protubérance solaire à plusieurs branches a été capturée, s'étendant de la région chaotique des taches solaires AR 3664 vers l'espace.

Ailleurs sur le web

Italy - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Sunspot - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Be a Solar Active Region Spotter! - NASA Science
“Active regions” are large concentrations of magnetic field on the Sun, home to dramatic phenomena such as solar flares that can affect the Earth and other planets. Scientists need your help tracking these active regions as they return from their trip around the Sun’s far side. Try the new NASA-funded “Solar Active Region Spotter” project […]
 science.nasa.gov
Sun - NASA Science
Overview The Sun’s gravity holds the solar system together, keeping everything – from the biggest planets to the smallest particles of debris – in its orbit. The connection and interactions between the Sun and Earth drive the seasons, ocean currents, weather, climate, radiation belts and auroras. Though it is special to us, there are billions […]
 science.nasa.gov
Aurora Viewline for Tonight and Tomorrow Night (Experimental) | NOAA / NWS Space Weather Prediction Center
 www.swpc.noaa.gov
NASA Scientific Visualization Studio | Geomagnetic Storm Causes Satellite Loss for Fulldome
In February 2022, a Coronal Mass Ejection led to 38 commercial satellites being lost. Solar plasma from a geomagnetic storm heated the atmosphere, causing denser gases to expand into the satellites’ orbit, which increased atmospheric drag on the satellites and caused them to de-orbit. Johns Hopkins APL-led Center for Geospace Storms (CGS) is building a Multiscale Atmosphere-Geospace Environment [...]
 svs.gsfc.nasa.gov
soleil | soleil couchant | planète Terre | surface | aurores polaires | particules énergétiques | satellites en orbite | station spatiale | surface terrestre | taches solaires | terrestre

Le calendrier de l'astronomie

IC 1795, la nébuleuse de la Tête de poisson M100, galaxie spirale de grand style Les températures sur WASP-43b, alias Astrolabos Télescopes auxilaires du VLT Un trou noir désintègre une étoile Eclipse solaire totale en accéléré Trou noir avec jet Le disque d'accrétion d'un trou noir La galaxie, le jet et le trou noir Fusion de trous noirs La région active 3664 nous inonde de particules Aurore polaire sur la Pologne La région active 3664 au soleil couchant L'amas du 37 La région active 3664 au limbe du soleil Aurore polaire sur la Géorgie Aurores polaires vues de la péninsule de Banks

 

image précédente
Aurore polaire sur la Pologne
Des particules solaires ont touché la Terre et déclenché des aurores qui ont été signalées à une distance inhabituelle des pôles nord et sud de notre planète.
image suivante
L'amas du 37
Pour les habitants de la planète Terre, les étoiles les plus brillantes de l'amas ouvert NGC 2169 semblent former un 37 cosmique.