Surprise : Ultima Thule est plate, selon de nouvelles données

Surprise : Ultima Thule est plate, selon de nouvelles données
Crédit : NASA, JHU's APL, SwRI

Ultima Thule n'est pas ce que l'humanité croyait être le mois dernier. Lorsque la sonde spatiale New Horizons a dépassé l'astéroïde lointain Ultima Thule (nom officiel : 2014 MU69) début janvier, les premières images montraient deux lobes circulaires qui, lorsqu'ils étaient tout simplement extrapolés en 3D, étaient imaginés grosso modo sphériques. Cependant, les analyses d'images dernièrement renvoyées par le vaisseau, y compris celles prises peu de temps après le survol au plus près, montrent que les étoiles éclipsées réapparaissent plus tôt que prévu. La seule explication possible est que cet objet de la ceinture de Kuiper, long de 30 km, a une forme 3D différente de ce que l'on pensait il y a seulement quelques semaines. En particulier, comme le montre cette illustration, il apparaît maintenant que le lobe le plus grand (Ultima) ressemble plutôt à une grosse crêpe moelleuse qu'à une sphère, tandis que le lobe le plus petit (Thule) ressemble à une noix bosselée. Les incertitudes restantes quant aux contours sont indiquées par les lignes bleues pointillées. Ces nouvelles informations sur leurs formes indiquent que la gravité, qui donne aux corps les plus massifs leur forme sphérique, a peut-être joué un rôle moindre qu'on ne le pensait auparavant dans la formation du contour des lobes d'Ultima Thule. La sonde spatiale New Horizons avait poursuivi sa route vers Ultima Thule après avoir survolé Pluton à la mi-2015. De nouvelles données et images sont toujours en cours de réception.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Patrick Babayou
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

à lire aussi...
Sondes spatiales
L'astéroïde Toutatis vu au radar sous différents angles
à lire aussi...
Astéroïde
Pluton et son satellite Charon vus par le télescope Japonais Subaru
à lire aussi...
Pluton

D'autres images d'astronomie...

Pluton en couleurs accentuées
31 août 2015
Pluton en couleurs accentuées
Révélée lors de son survol par la sonde New Horizons, la planète naine Pluton s'avère plus colorée qu'on le pensait, avec une surface étonnamment jeune
Ultima et Thulé
3 janvier 2019
Ultima et Thulé
Le 1er janvier 2019, la sonde spatiale New Horizons a survolé Ultima Thulé (2014 MU69), objet le plus lointain jamais exploré
Ultima Thule vu par New Horizons
29 janvier 2019
Ultima Thule vu par New Horizons
L'étude des images d'Ultima Thule réalisées par la sonde New Horizons le 1er janvier 2018 révèle une surface inhabituelle et une mystérieuse couleur rougeâtre

Ailleurs sur le web

Spacecraft and Instruments
NASA.gov brings you the latest images, videos and news from America's space agency. Get the latest updates on NASA missions, watch NASA TV live, and learn about our quest to reveal the unknown and benefit all humankind.
 www.nasa.gov
(486958) 2014 MU69 - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Kuiper belt - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Pancake - Wikipedia
 en.wikipedia.org
File:Juglans regia Echte Walnussfrucht 2.jpg - Wikimedia Commons
 commons.wikimedia.org
"We've Never Seen Something Like This Orbiting The Sun": Ultima Thule Continues to Puzzle
The most distant object our species has ever visited, a space rock called 2014 MU69, is less snowman-shaped than scientists previously thought.
 www.sciencealert.com
New Horizons : Spacecraft
The New Horizons spacecraft launched on January 19, 2006 – beginning its odyssey to Pluto and the Kuiper Belt. New Horizons now continues on its unparalleled journey of exploration with the close flyby of a Kuiper Belt object called 2014 MU69 – nicknamed Ultima Thule – on January 1, 2019.
 pluto.jhuapl.edu
New Horizons: Image?gallery_id=2
The New Horizons spacecraft launched on January 19, 2006 – beginning its odyssey to Pluto and the Kuiper Belt. New Horizons now continues on its unparalleled journey of exploration with the close flyby of a Kuiper Belt object called 2014 MU69 – nicknamed Ultima Thule – on January 1, 2019.
 pluto.jhuapl.edu
New Horizons: News Article?page=20190115
The New Horizons spacecraft launched on January 19, 2006 – beginning its odyssey to Pluto and the Kuiper Belt. New Horizons now continues on its unparalleled journey of exploration with the close flyby of a Kuiper Belt object called 2014 MU69 – nicknamed Ultima Thule – on January 1, 2019.
 pluto.jhuapl.edu
New Horizons: News Article?page=20190208
The New Horizons spacecraft launched on January 19, 2006 – beginning its odyssey to Pluto and the Kuiper Belt. New Horizons now continues on its unparalleled journey of exploration with the close flyby of a Kuiper Belt object called 2014 MU69 – nicknamed Ultima Thule – on January 1, 2019.
 pluto.jhuapl.edu
sonde spatiale New Horizons | sonde spatiale | astéroïde | ceinture de Kuiper | planète Pluton

Le calendrier de l'astronomie

Galaxies jumelles dans l'amas de la Vierge LDN 1622, la nébuleuse sombre d'Orion Eventail de luminescence du lac jusqu'au ciel Henize 70, super bulle dans le Grand Nuage de Magellan 16ème survol de Jupiter Appulse de la Lune et Vénus derrière un arbre Fourrure du Renard, Licorne et arbre de Noël La Lune, quatre planètes et un émeu La comète Iwamoto et la Galaxie du Sombrero Vénus dévoilée Surprise : Ultima Thule est plate, selon de nouvelles données Avion traversant le croissant de Lune L'hydrogène et l'oxygène de la nébuleuse de l'Hélice Système solaire, un portrait de famille Opportunity et la vallée de la Persévérance NGC 2359, le casque de Thor L'ombre d'un robot martien Aurore dragon au-dessus de l'Islande La comète Iwamoto passe devant la galaxie spirale NGC 2903 Eta Carinae, l'étoile condamnée Réflexions sur vdB 9 NGC 4565, une galaxie par la tranche Les étoiles de la galaxie du Triangle
image précédente
Vénus dévoilée
La surface de Vénus étant perpétuellement cachée par d'épais nuages, seules les données radar de la sonde Magellan ont permis d'en décrire le relief
image suivante
Avion traversant le croissant de Lune
Juste après le coucher du soleil, l'avion est assez haut dans le ciel pour être encore éclairé de la lueur caractéristique du crépuscule