Lueur d'une aurore et flash d'une météorite

Lueur d\'une aurore et flash d\'une météorite
Crédit & Copyright : Bjørnar G. Hansen

Certaines nuits, le ciel est serein et calme, d'autres il est scintillant et marqué par des flashs. Un tel ciel d'aurores et de météores hantait l'île de Kvaløya, près de Tromsø, en Norvège, le 13 décembre 2009. Cette longue exposition de 30 secondes enregistre une lueur d'une aurore qui éclaire délicatement ce paysage côtier hivernal. Etude sur les contrastes, cette image capte également l'éclat soudain d'un météore, boule de feu provenant de la fameuse pluie d'étoiles filantes des Géminides de 2009. Passant devant les étoiles de la Grande Ourse, les traînées lumineuses pointent vers la constellation des Gémeaux, située à l'extérieur au-dessus de l'image. Les aurores et les météores se produisent toutes deux dans la haute atmosphère terrestre, à une altitude d'environ 100 kilomètres, mais les aurores sont causées par des particules chargées énergétiques de la magnétosphère, tandis que les météores sont des traînées laissées par des poussières cosmiques. Neuf ans après la prise de cette photo, vers la fin de cette semaine, la pluie de météores annuelle des Géminides de 2018 culminera à nouveau, bien que cette fois-ci leurs flashs rivaliseront avec l'éclat du premier quartier de la Lune au cours de la première moitié de la nuit.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Patrick Babayou
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

D'autres images d'astronomie...

Le château et la Grande Ourse
Aurores pulsantes sur l'Islande

Ailleurs sur le web

About Auroras
Auroras are one effect of energetic particles, which can speed out from the sun both in a steady stream called the solar wind and due to giant eruptions known as coronal mass ejections or CMEs.
 www.nasa.gov
Earth's Magnetosphere
A magnetosphere is that area of space, around a planet, that is controlled by the planet's magnetic field.
 www.nasa.gov
Gemini (constellation) - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Lunar phase - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Spaceweather.com: 2009 Geminid Meteor Shower photo gallery (Page 3)
 spaceweather.com
Spaceweather.com: December 2009 Northern Lights Gallery
 spaceweather.com
Geminid meteor shower - In-The-Sky.org
14 December 2018: The Geminid meteor shower reaches its peak. – In-The-Sky.org.
 in-the-sky.org

Le calendrier de l'astronomie

Filé d'étoiles au-dessus de l'Everest La fée de la nébuleuse de l'Aigle Vidéo de deux trous noirs supermassifs en collision Lancement d'une fusée entre les montagnes Faits marquants du ciel de l'hiver boréal Les galaxies de la Baleine et la supernova Wirtanen, la comète de décembre Notre petite planète, en accéléré Lueur d'une aurore et flash d'une météorite Son et lumière capturés par InSight sur Mars Arp 188 et la queue du Têtard M43, la cascade d'Orion L'astéroïde Bennu en 3D Nager sur Jupiter Les Géminides et leurs amies La comète Wirtanen frôle la Terre M31, la galaxie d'Andromède Bulles de méthane gelées à la surface du lac Baïkal L'arc-en-ciel d'un météore des Géminides Nébuleuse rouge, comète verte, étoiles bleues Extraordinaires halos solaires Par une froide nuit de décembre... Lever de Terre, une reconstitution en vidéo Premier lever de Terre, l'image historique remasterisée M100, galaxie spirale de grand style NGC 6357, la nébuleuse du Homard La grande nébuleuse de la Carène NGC 1365, magnifique île-univers New Horizons arrive près de Ultima Thule, alias 2014 MU69 L'arbre galactique La nébuleuse de la tête de sorcière
image suivante
Son et lumière capturés par InSight sur Mars
La sonde InSight arrivée sur la planète Mars en novembre déploie progressivement ses instruments, dont le sismomètre SEIS