Tardigrade dans la mousse

Tardigrade dans la mousse
Image Crédit & Copyright : Nicole Ottawa & Oliver Meckes / Eye of Science / Science Source Images

S'agit-il d'une créature extraterrestre ? Sans doute pas, mais de toutes les espèces vivant sur Terre, les tardigrades seraient sans doute les meilleurs candidats à cette appellation. La raison en est que les tardigrades sont capables de survivre plus de 10 ans sans eau ni nourriture, d'endurer des températures proches du zéro absolu ou au contraire voisines de 150°C, et d'encaisser des variation de pression allant du quasi vide jusqu'à celle régnant au fond des océans. Quant à leur résistance aux radiations ionisantes, elle est plus de 1000 fois supérieure à ce qu'un être humain peut subir. La capacité de résistance de ces extrêmophiles a été testée en 2011 à l'extérieur d'une navette spatiale. Si les tardigrades sont si endurants, c'est en partie parce qu'ils peuvent réparer leur ADN et réduire drastiquement le contenu en eau de leur corps. Certains de ces minuscules animaux pluricellulaires, également appelés oursons d'eau, sont presque devenus de vrais extraterrestres récemment lorsqu'ils ont été lancés vers Phobos à bord de la mission russe Phobos-Grunt. Ils n'ont cependant jamais dépassé l'orbite terrestre du fait d'une défaillance de la mission en orbite terrestre basse. Les tardigrades sont plus nombreux que les humains sur l'essentiel de la planète. Cette image prise au microscope électronique nous montre un tardigrade d'un millimètre de long se déplaçant lentement (tardigrade signifie « marcheur lent ») sur un brin de mousse.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Didier Jamet
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

D'autres images d'astronomie...

Les bactéries D.rad, candidates astronautes
30 août 2009
Les bactéries D.rad, candidates astronautes
Ces bactéries pourraient vivre sur une autre planète, on sait qu'elles peuvent supporter les conditions extrêmes de radiations, température et déshydratation
L'ADN : la molécule qui vous définit
21 août 2012
L'ADN : la molécule qui vous définit
Le moindre être vivant sur la planète Terre est défini par une seule molécule, l'ADN, dont tous les brins étirés feraient deux mètres de long
Phobos, la lune condamnée de Mars
28 octobre 2012
Phobos, la lune condamnée de Mars
Cette petite lune de Mars gravite à 5.800 km de distance seulement et s'en rapproche inexorablement, elle sera disloquée et formera un anneau

Ailleurs sur le web

Absolute zero - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Fobos-Grunt - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Micrograph - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Moss - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Seabed - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Tardigrade - Wikipedia
 en.wikipedia.org
First Animal to Survive in Space
Tardigrades or "Water Bears" are the only creatures that can survive the extreme conditions in the vacuum of outer space. Watch the comments response video h...
 www.youtube.com
Tardigrades: Adorable Extremophiles
Hank explains why NASA and the European Space Agency are in love with tardigrades and how these extremophiles are helping us study the panspermia hypothesis....
 www.youtube.com
Space Radiation Analysis Group - NASA, JSC
 srag.jsc.nasa.gov
Tardigrades In Space (TARDIS)
Tardigrades In Space or "TARDIS" is the first research project to evaluate the ability of tardigrades to survive under open space conditions. TARDIS is one of the projects within the Biopan-6 research platform provided by European Space Agency (ESA), and will be sent into space with the russian FOTON-M3 mission.
 tardigradesinspace.blogspot.com
Scientists Finally Figure out Why the Water Bear Is Nearly Indestructible
Freeze it, boil it, or expose it to radiation. The water bear shrugs it off. Now we know why.   
 bigthink.com
Tardigrades
Created by Sarah Bordenstein, Marine Biological Laboratory Strange is this little animal, because of its exceptional and strange morphology and because it closely resembles a bear en miniature. That is the reason ...
 serc.carleton.edu
extraterrestre | microscope | pression

Le calendrier de l'astronomie

Eclipse solaire avec un anneau de feu perlé Eclipse annulaire après le lever du Soleil De Sivan 2 à M 31 NGC 2170, céleste nature morte Mystérieux anneaux autour de SN 1987A Aurores polaires hautes en couleurs sur l'Islande Record de vitesse pour UGC 12591 La grande nébuleuse d'Orion Centaurus A L'amas de galaxies Abell 2666 Reflets autour d'AB Aurigae Au coeur d'Orion La Lune Pan vue par Cassini Réserve naturelle de ciel d'hiver en Espagne La nébuleuse du Cône par Hubble Mimas au clair de Saturne Les phases de Vénus JWST : fantômes et miroirs Equinoxe, souvent terminateur varie L'arbre et l'aurore Etoiles rapides et planètes solitaires dans la nébuleuse d'Orion Au centre du Cygne Sh2-155, nébuleuse de la Caverne La comète, le hibou et la galaxie L'ombre de Ganymède Tardigrade dans la mousse Jet et disque d'accrétion au voisinage d'un trou noir Le Roides Ailes, hoodoo sous la Voie Lactée Nébuleuse et faisceau laser Jeunes étoiles et nébuleuses obscures dans le Taureau 3D 67P

 

image précédente
L'ombre de Ganymède
Vue le 17 mars 2017 depuis un observatoire au Chili, la planète géante Jupiter est accompagnée ici de ses lunes Ganymède et Io