Un trou noir au coeur d'Orion ?

Un trou noir au coeur d\'Orion ?
Image Crédit & Copyright: László Francsics

Près du centre de ce portrait cosmique, au coeur de la nébuleuse d'Orion, se trouvent quatre étoiles massives formant l'astérisme du Trapèze. Concentrées dans un volume d'1,5 année-lumière de rayon, elles dominent le noyau du dense amas de la nébuleuse d'Orion. Les rayonnements ionisants ultraviolet des étoiles du Trapèze, et tout particulièrement celles de la plus brillante, Theta-1 Orionis C, entretiennent la luminosité de toute cette complexe région de formation d'étoiles. Vieux de quelque 3 millions d'années, l'amas de la nébuleuse d'Orion était encore plus compact en ses vertes années. Une étude de la dynamique de l'amas a montré que des collisions stellaires précoces avaient peut-être engendré un trou noir de plus de 100 masses solaires. La présence d'un trou noir au sein de l'amas aurait le mérite d'expliquer le mouvement propre très rapide des étoiles du Trapèze. La nébuleuse d'Orion se trouve à environ 1500 années-lumière de nous, ce qui vaudrait à ce possible trou noir le titre de trou noir le plus proche de la Terre.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Didier Jamet
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

Planche extraite de la thèse de Léon Foucault, "Mesure de la vitesse de la lumière", 1862
à lire aussi...
Année lumière
L'année-lumière est une unité qui représente la distance parcourue par la lumière dans le vide pendant une année terrestre, soit 9.460 milliards de km
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile

D'autres images d'astronomie...

Orion vue par Herschel
14 octobre 2016
Orion vue par Herschel

Ailleurs sur le web

[1209.2114] Catch me if you can: is there a runaway-mass black hole in the Orion Nebula Cluster?
 arxiv.org
HubbleSite: Images
HubbleSite - Out of the ordinary... out of this world
 hubblesite.org
Theta-1 Orionis
 stars.astro.illinois.edu
A Black Hole in Orion? - Sky & Telescope
The Orion Nebula Cluster might be home to a black hole more than 100 times the mass of the Sun, according to a recent simulation.
 www.skyandtelescope.com
PTES - A Trapézium
 
 www.ptes.hu
années-lumière | années-lumière | collision | collision | cosmos | cosmos | étoile

Le calendrier de l'astronomie

Le rémanent de la supernova des Voiles Un trou noir au coeur d'Orion ? Apollo 17 en approche finale Transit de Rhéa devant Saturne Un Renard dans la Licorne 100 millions d'étoiles dans la galaxie d'Andromède Les Piliers de la Création revisités Etoiles et poussières dans la Couronne Australe Dans les bras de NGC 1097 La Lune des Moulins Aube cataclysmique Créez votre système solaire ! La nébuleuse de la Bulle de savon Le Chasseur, le Taureau et la comète Lovejoy Vénus et Mercure au coucher du Soleil Huygens se pose sur Titan La queue de la comète Lovejoy Le centre galactique en infrarouge Orion en infrarouge par Wise En approchant de Cérès Les structures de la queue de Lovejoy De la Terre à Lovejoy À l'aube du quatrième jour Les lumières de Cygnus A Protubérance solaire tourmentée La Voie lactée sur les 7 géants de l'Oural Le champ magnétique de notre galaxie La comète Lovejoy dans un ciel d'hiver Rencontre rapprochée avec M44 Une nuit à Poker Flat Les sphères jaunes de W33