Le phare et l'étoile filante

Le phare et l\'étoile filante
Image Crédit & Copyright: Jack Fusco

La pluie d’étoiles filantes des Quadrantides est un événement céleste annuel qui concerne les observateurs de l’hémisphère nord. Elle connaît généralement son bref pic d’activité dans les premières heures glaciales du 4 janvier. Cette pluie d’étoiles filantes tire son nom du point du ciel, appelé radiant, depuis lequel ces étoiles filantes semblent provenir. Il se trouve dans l’antique et désuète constellation du Cadran Mural, laquelle se trouve aux confins des constellations modernes d’Hercule, du Bouvier et du Dragon. La plupart des Quadrantides de cette année étaient faibles, mais pas celle capturée sur cette image. Au premier plan se trouve le phare d’East Point, à l’extrémité sud du New Jersey, au débouché de la Maurice River sur la baie du Delaware, sur la côte Est des Etats-Unis. La pluie d’étoiles filantes des Quadrantides trouve vraisemblablement sa source dans les poussières laissées dans son sillage par un astéroïde identifié en 2003.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Didier Jamet
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

à lire aussi...
Les étoiles filantes
Les étoiles filantes désignent les traînées lumineuses laissées dans le ciel nocturne par des météorites, plus particulièrement lors de pluies annuelles
à lire aussi...
Les constellations
L'atlas des constellations de Ciel des Hommes vous permet d'explorer les principales étoiles, nébuleuses, galaxies et autres objets du ciel profond
L'astéroïde Toutatis vu au radar sous différents angles
à lire aussi...
Astéroïde
Le ciel au dessus de Genève avec des nuages, la Lune, Vénus, et un coucher de Soleil.
à lire aussi...
Ciel
L'astronomie débute par l'observation du ciel, qu'elle ne définit pas rigoureusement. Le ciel commence au-dessus de notre tête, regroupant oiseaux et étoiles.
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile

D'autres images d'astronomie...

Il pleut des Étoiles Filantes !
12 août 2007
Il pleut des Étoiles Filantes !
51 Perséides ont été photographiées dans la nuit du 11 au 12 août 2004, ce qui permet de voir le radiant de la pluie d'étoiles filantes

Ailleurs sur le web

Star Tales – Quadrans Muralis
 www.ianridpath.com
The Quadrantid Meteor Shower
 spaceweather.com
astéroïde | astéroïde | ciel | ciel | constellation | constellation | étoile | étoiles filantes, météorites

Le calendrier de l'astronomie

Voler librement dans l'espace Trouvez la Lune Un ciel tout d’aurore sur la Norvège IC 10, galaxie à sursaut de formation d'étoiles Titan, Dioné, et les anneaux vus de côté Une image à grand champ du centre galactique La grande galaxie spirale NGC 1232 Le phare et l'étoile filante NGC 6946 de face La brillante étoile Regulus à côté de la galaxie naine Leo I La petite planète Lovejoy L’affaire de l’étoile manquante Les mystères de Japet NGC 6369, nébuleuse du Petit Fantôme Portrait infrarouge du Grand Nuage de Magellan La lumière zodiacale et la fausse aurore IC 2118, la nébuleuse de la Tête de Sorcière Cygnus-X, la machinerie intime d’une usine à étoiles Les étoiles du Chasseur La Lune des Loups Jours de Soleil en Angleterre L'hexagone de Saturne se révèle en pleine lumière Orion sur les Canaries L'aurore boréale de l'Aigle Un coin où passer l'hiver sur Mars Le courant d’étoiles d’une galaxie naine La première supernova de l’année La petite planète des aurores Le nuage moléculaire Barnard 68 Une bien belle bille bleue vue par le satellite Suomi La nébuleuse Helix vue par VISTA
image précédente
La grande galaxie spirale NGC 1232
Il y a le visible, ces millions d'étoiles, mais aussi l'invisible, la matière sombre qui seule permet d'expliquer les mouvements de la galaxie
image suivante
NGC 6946 de face