Au sud d’Orion

Au sud d’Orion

Au sud de la vaste région de formation d’étoiles connue sous le nom de nébuleuse d’Orion se trouve la brillante et bleutée nébuleuse par réflexion NGC 1999. Situé en lisière du complexe du nuage moléculaire d’Orion distant de quelque 1500 années-lumière, la luminosité de NGC 1999 est due au rayonnement de l’étoile variable V380 Orionis. Cette nébuleuse se caractérise par la présence en son centre d’un « T » renversé bien visible au milieu de cette image d’un champ de 10 années-lumière de large. Ce « T » a longtemps été interprété comme un nuage de poussière se découpant en silhouette devant la nébuleuse, mais de récentes images infrarouge ont montré qu’il s’agissait plus probablement d’un véritable trou creusé dans la nébuleuse par d’énergétiques jeunes étoiles. De fait cette région regorge de jeunes étoiles produisant des jets et de puissantes ondes de choc associées. Regroupés sous le vocable d’objets de Herbig-Haro en hommage aux astronomes George Herbig et Guillermo Haro qui les ont décrits, ils se révèlent en rouge vif sur cette image qui comprend HH1 et HH2, juste en dessous de NGC 1999. Les jets stellaires produisent des ondes de choc dans le milieu stellaire environnant en les percutant à des vitesses de l’ordre de plusieurs centaines de kilomètres par seconde.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Didier Jamet
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

La Galaxie d’Andromède, M 31, est l’objet céleste le plus lointain visible à l’œil nu. Elle est distante de 2,2 millions d’années lumière, ce qui signifie que la pale tache de lumière que chacun peut apercevoir les soirs d’été a été émise à l ‘époque où nos ancêtres Australopithèques commençaient à aménager des abris pour se protéger du froid et des prédateurs… Saisissant vertige de l’Espace et du Temps dû à la vitesse prodigieuse, mais limitée, de la lumière. Que serons devenus les Hommes quand arrivera sur Terre la lumière émise aujourd’hui ?…
à lire aussi...
Année lumière
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile

D'autres images d'astronomie...

NGC 1999&nbsp;: nébuleuse par réflexion dans Orion

Ailleurs sur le web

HubbleSite: Categories - news
HubbleSite - Out of the ordinary... out of this world
 hubblesite.org
NOAO Latest Images: About NGC 1999
 www.noao.edu
News | SkyCenter
 skycenter.arizona.edu
NGC 1999
 www.caelumobservatory.com
années-lumière | années-lumière | astronome | astronome | étoile

Le calendrier de l'astronomie

Puissances de Dix Vénus et la Lune vues depuis la Suisse Six mondes pour Kepler 11 Zeta Ophiuchi, étoile en cavale Le site d’Apollo 14 vu par le hublot d’Antares Un signal SETI anormal Le Soleil sous vidéosurveillance permanente Nuages iridescents sur l’autoroute du toit du monde Quand les étoiles attaquent les montagnes Le Voorwerp de Hanny La couleur des étoiles d’Orion Simeis 147, rémanant de supernova Scène de pêche aux neutrinos en Antarctique Une rose de l'espace pour la Saint Valentin La nébuleuse « Amérique du Nord » en infrarouge Retour dans les parages de Tempel 1 Eruption solaire de classe X Le projet "Nébuleuses Planétaires" La galaxie spirale NGC 2841 en gros plan Mammatocumulus sur Olympic Valley La Voie lactée au-dessus de la Suisse Une vidéo sur la taille comparée des planètes et des étoiles Le Système Solaire vu par Messenger Au sud d’Orion NGC 4449, gros plan sur une petite galaxie Galaxies à coquilles dans les Poissons Hyperion, Une lune aux cratères étranges Lune des neiges écarlate à Edmonton