Le cratère Stickney

Le cratère Stickney

Le cratère Stickney, le plus grand de la lune martienne Phobos, a été ainsi baptisé en hommage à Chloe Angeline Stickney Hall, mathématicienne et femme de l'astronome Asaph Hall. Asaph Hall a découvert les deux lunes de la planète rouge en 1877. Mesurant plus de 9 kilomètres de diamètre, Stickney mesure à lui tout seul près de la moitié du diamètre de Phobos lui-même, si grand que l'impact qui a creusé ce cratère n'a pas été loin de désintégrer complètement la petite lune. Cette spectaculaire image aux couleurs accentuées de Stickney et de ses abords a été prise par la caméra HiRISE de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter tandis qu'elle passait à quelque 6000 kilomètres de Phobos le mois dernier. Même si la gravité régnant à la surface de Phobos est inférieure au millième de la gravité terrestre, des traînées suggèrent que du matériau a glissé le long des parois du cratère au fil du temps. Les régions bleu clair près du bord du cratère pourraient indiquer une surface exposée depuis relativement peu de temps. L'origine des étranges rainures parcourant toute la surface est encore un mystère mais est peut-être liée à l'impact qui a formé le cratère.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Didier Jamet
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

D'autres images d'astronomie...

Les lunes de Mars
vendredi 24 octobre
Les lunes de Mars
Phobos au-dessus de Mars
Phobos en stéréo
20 novembre 2004
Phobos en stéréo
Phobos, la lune condamnée de Mars
La lune martienne Phobos vue par Mars Express
1er décembre 2010
La lune martienne Phobos vue par Mars Express
Phobos est extrêmement sombre, recouverte d'un bon mètre de poussière, elle est probablement un astéroïde capturé par la planète Mars
Le pôle sud de Phobos vu par Mars Express
24 janvier 2011
Le pôle sud de Phobos vu par Mars Express
La plus grande lune de la planète Mars, Phobos, présente une surface particulièrement sombre, des cratères et d'étranges stries
Phobos, la lune condamnée de Mars
28 octobre 2012
Phobos, la lune condamnée de Mars
Cette petite lune de Mars gravite à 5.800 km de distance seulement et s'en rapproche inexorablement, elle sera disloquée et formera un anneau
Phobos, la lune condamnée de Mars
22 novembre 2015
Phobos, la lune condamnée de Mars
Phobos évolue à seulement 5.800 km de la surface de la planète Mars, soumise à d'intenses marées gravitationnelles, qui pourraient entraîner sa dislocation

Ailleurs sur le web

HiRISE | Phobos Imaged by HiRISE (PSP_007769_9010)
 hirise.lpl.arizona.edu
Phobos
 www.nineplanets.org
astronome | astronome | cratère | cratère

Le calendrier de l'astronomie

Le nouveau robot de la Station Spatiale Internationale demande à être appelé « Dextre le Magnifique ». L’amas globulaire M55 vu par le CFHT Au sud d'Orion Strates dans Aureum Chaos Jules Verne en orbite Les volutes environnant la tête de Cheval Mystérieux doigts de roche blanche sur Mars Au sud d’Orion, de la Ceinture à la Sorcière Le Grand Nuage de Magellan dans toute sa splendeur Le cratère Stickney Au début, il ne parvenait pas à le trouver La Planète de Youri Curieux globules cométaires dans la nébuleuse Hélix Phobos, la lune condamnée de Mars Délices célestes au-dessus de la Suède Un ciel nocturne protégé au-dessus de Flagstaff Messier 63, la galaxie du Tournesol L’insolite bestiaire du Centaure Marathon de Messier dans un antique palais Galaxies spirales en collision Les bactériophages, la forme de vie la plus répandue sur Terre La nébuleuse de la Fourrure de Renard vue par le CFHT Au-dessus des nuages Un Cygne sans étoiles M86 et l'amas de la Vierge La zone de la Tarentule L'arc radio du centre galactique La région de formation d'étoiles NGC 3582 Couloirs aériens au-dessus des Etats-Unis Arp 272, instantané du futur de notre galaxie