Etoiles en rayons X dans la Nébuleuse de la Rosette

Etoiles en rayons X dans la Nébuleuse de la Rosette
Credit: L. Townsley (Penn State), et al., NASA

Cette mosaïque d'images en rayons X représente un détail de la très photogénique Nébuleuse de la Rosette, située à 5 000 années lumière de la Terre, dans la constellation de l'Unicorne.Reconstituée à partir de données restituées par le satellite Chandra rayons X, cette mosaïque représente une zone qui s'étend sur plus de 100 année lumière. Les rayonnements X faibles sont colorés artificiellement en rouge, les plus forts en bleu. En haut à droite, on distingue le jeune amas d'étoiles NGC 2244, situé lui-même au centre de la Nébuleuse de la Rosette.Les voiles très chauds qui entourent les étoiles massives apparaissent être d'importantes sources de rayons X, mais un halo qui entoure les jeunes étoiles trahit aussi la présence de rayonnements. Ces étoiles étant très jeunes (moins de quelques millions d'années), on pense que la diffusion du rayonnement X est accentuée lors de leur collision avec les vents stellaires plutôt que par les restes d'explosions de supernovae, l'acte final du cycle de vie d'une étoile massive.En se déplaçant depuis le centre, vers le sud et l'est de la nébuleuse (du coin supérieur droit au coin inférieur gauche), la chaleur écrasante de l'environnement donne naissance à un gaz moléculaire très dense qui absorbe les faibles rayonnements X, tout en rehaussant les hauts rayonnements des étoiles incrustées.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Patrick Babayou
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile
Voici deux amas d'étoiles. A gauche, l'amas ouvert M 52 est nettement moins dense que l'amas globulaire M 22 à droite. Leur nature est très différente.
à lire aussi...
Amas d'étoiles
Le ciel au dessus de Genève avec des nuages, la Lune, Vénus, et un coucher de Soleil.
à lire aussi...
Ciel
L'astronomie débute par l'observation du ciel, qu'elle ne définit pas rigoureusement. Le ciel commence au-dessus de notre tête, regroupant oiseaux et étoiles.
Planche extraite de la thèse de Léon Foucault, "Mesure de la vitesse de la lumière", 1862
à lire aussi...
Année lumière
L'année-lumière est une unité qui représente la distance parcourue par la lumière dans le vide pendant une année terrestre, soit 9.460 milliards de km
à lire aussi...
Les constellations
L'atlas des constellations de Ciel des Hommes vous permet d'explorer les principales étoiles, nébuleuses, galaxies et autres objets du ciel profond

D'autres images d'astronomie...

NGC&nbsp;4697&nbsp;: Les rayons-X d'une galaxie spirale

Ailleurs sur le web

Monoceros
 www.ne.jp
amas d'étoiles | amas d'étoiles | années-lumière | années-lumière | ciel | ciel | collision | collision | constellation | constellation | cycle | cycle | étoile

Le calendrier de l'astronomie

Le grand show des nébuleuses planétaires M74 : la spirale parfaite Le centre de l'amas globulaire d'Omega du Centaure Etoiles en rayons X dans la Nébuleuse de la Rosette La radio du ciel à 408Mhz Rayons anti-crépusculaires au-dessus du Colorado