RSS
Ciel des Hommes

Découverte de trois planètes de type terrestre dans la zone habitable de leur étoile

traduction de Didier Jamet

paru le 19 avril 2013

Le satellite Kepler de la NASA a découvert deux nouveaux systèmes planétaires qui comprennent au total trois super-Terres situées dans la zone habitable de leur étoile.

La zone habitable d'une étoile, encore appelée pays de boucles d'or car ni trop près ni trop loin de l'étoile, est définie par la gamme de distance dans laquelle la température de surface d'une éventuelle planète rocheuse serait compatible avec la présence durable d'eau liquide.

Ces deux nouveaux systèmes planétaires sont Kepler-62 et Kepler-69. Le système de Kepler-62 est constitué d'au moins cinq planètes : 62b, 62c, 62d, 62e et 62f. Kepler 69 a au moins deux planètes ; 69b et 69c. Kepler 62e, 62f et 69c sont les trois super-Terres situées dans la zone habitable de leurs étoiles respectives.

Les planètes du système de Kepler 62 tournent autour d'une étoile naine de type K2, mesurant les 2/3 du diamètre de notre Soleil et d'un éclat équivalent au 1/5 de notre étoile. Âgée de sept milliards d'années, cette étoile est sensiblement plus vieille que le Soleil. Elle est à 1200 années-lumière de nous, dans la constellation de la Lyre.

La planète Kepler 62f n'est que 40% plus grande que la Terre, ce qui en fait l'exoplanète la plus proche en taille de la nôtre située dans la zone habitable de son étoile. Kepler 62f est probablement une planète rocheuse. Kepler 62e tourne quant à elle aux limites internes de la zone habitable et est environ 60% plus grande que la Terre.

Les planètes de Kepler 69 tournent pour leur part autour d'une étoile de même type (G) que notre Soleil. Cette étoile fait 93% de la taille du Soleil et son éclat équivaut à 80% de celui de notre étoile. Kepler 69 se trouve à environ 2700 années-lumière de la Terre dans la constellation du Cygne.

La planète Kepler 69c est 70% plus grande que la Terre. Sa composition reste incertaine mais son orbite de 242 jours autour de son étoile est comparable à celle de Vénus.

Les scientifiques ne savent pas si la vie pourrait exister sur ces nouvelles planètes, mais leur découverte est un pas de plus vers la détection d'une planète en tout point semblable à la nôtre et tournant autour d'une étoile de type solaire.

Venez poser vos questions et discuter des possibles implications de cette fantastique découverte sur notre groupe Facebook !

 

précédent
article précédent
Qu'est-ce qui a explosé au-dessus de la Russie ?
suivant
article suivant
L'astéroïde 1998 QE2 vient à plusieurs

Version française de Science@NASA
Auteur original : Docteur Tony Phillips
Crédit : NASA Science

Comparaison du système de Kepler 62 avec notre propre système solaire. En vert, la zone habitable.
Crédit : Nasa

 

Comparaison du système de Kepler 69 avec notre système solaire. En vert, la zone habitable.
Crédit : Nasa

 

dictionnaire de l'astronomie
Ciel

Ciel

Exoplanète

Lumière

Planète

Satellite

Satellite

Vénus

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
trou de serrure astronomie |