RSS
Ciel des Hommes

Un grand mystère : Jupiter perd une bande

traduction de Patrick Babayou

paru le 28 mai 2010

Dans un enchaînement d'événements qui a transformé l'apparence de Jupiter, la plus grande des planètes du système solaire, l'une de ses deux principales ceintures de nuages a complètement disparu. "C'est un grand événement", déclare Glenn Orton, planétologue au JPL (Jet Propulsion Laboratory) de la NASA. "Nous surveillons étroitement la situation mais ne comprenons pas encore complètement ce qui se passe."

Connu sous le nom de la ceinture équatoriale sud (SEB, South Equatorial Belt), cette bande nuageuse brune est deux fois plus large que la Terre et d'un périmètre plus de vingt fois plus long. La disparition d'une si énorme "bande" peut être facilement observée depuis la Terre.

"A travers un télescope de n'importe quelle taille, ou même dans des jumelles, la signature visuelle de Jupiter a toujours comporté deux grandes ceintures équatoriales", explique l'astronome amateur australien Anthony Wesley.

"Je me souviens quand j'étais enfant que je pouvais les voir à travers ma petite lunette, il n'y avait aucune erreur possible. Mais quiconque tourne son télescope sur Jupiter aujourd'hui verra une planète avec une seule ceinture - un spectacle très étrange."

Wesley est un observateur chevronné de Jupiter, célèbre pour sa découverte d'une comète qui frappa la planète en 2009.

Comme beaucoup d'autres astronomes, il a remarqué la décoloration de la ceinture en fin d'année dernière, "mais je ne m'attendais certainement pas à la voir disparaître complètement", dit-il. "Jupiter continue de surprendre."

Orton pense que la ceinture n'a pas réellement disparu, mais qu'elle est peut-être juste cachée sous des nuages élevés. Il émet l'hypothèse que "il est possible que des cirrus d'ammoniaque se soient formés au-dessus de la SEB et donc la cache." Sur Terre, les cirrus sont des nuages blancs vaporeux constitués de cristaux de glace. Sur Jupiter, le même type de nuages peut se former, mais les cristaux sont constitués d'ammoniac (NH3) et non d'eau (H20).

Qu'est-ce qui peut créer un si grand "cirrus d'ammoniaque" ? Orton suspecte que des changements dans la configuration globale des vents ont apporté des matériaux riches en ammoniac dans la zone claire et froide au-dessus de la SEB, ouvrant la voie à la formation de nuages de glace en haute altitude.

"J'aimerais y envoyer une sonde pour savoir ce qui se passe vraiment."

En effet, l'atmosphère de Jupiter est un lieu mystérieux qui tirerait profit de l'exploration. Personne ne sait, par exemple, pourquoi la Grande Tache Rouge est rouge ni ce qui a provoqué cette la tempête qui fait rage depuis de si nombreuses années. Pas plus qu'aucune théorie n'explique pourquoi les ceintures équatoriales jumelles sont brunes, ni pourquoi l'une peut disparaître alors que l'autre reste.

"Nous avons une longue liste de questions", dit Orton.

Ce n'est pas la première fois, la SEB s'estompée. "La SEB disparaît à intervalles irréguliers, le plus récemment en 1973-75, 1989-90, 1993, 2007, 2010", déclare John Rogers, directeur de la "section Jupiter" de la British Astronomical Association. "En 2007, la décoloration s'est arrêtée avant totale disparition, mais pour les autres années, la SEB a été presque absente, comme à présent."

Le retour de la SEB peut être remarquable.

"Nous pouvons nous attendre à une explosion spectaculaire de tempêtes et de tourbillons lorsque comment la réapparition de la SEB", dit Rogers. "Cela commence toujours à un endroit précis, d'où la perturbation se propage rapidement à travers la planète, de manière souvent très visible, même à travers des instruments d'observation amateurs. Cependant, nous ne pouvons pas prédire où et quand cela va commencer. D'après les précédents, cela peut se produire à n'importe quel moment au cours des deux prochaines années. Nous espérons que ce sera dans les prochains mois afin que chacun puisse bien le voir".

"Je saisirai toutes les occasions d'observation", dit Wesley. "La relance sera probablement soudaine et spectaculaire, avec la planète cerclée de tempêtes en l'espace de seulement une semaine ou deux."

Jupiter brille actuellement dans le ciel de l'est avant l'aube (carte du ciel)

Pointez vos instruments sur l'étoile du matin et... est-ce vraiment Jupiter ?

Bonne chasse !

 

précédent
article précédent
Le tremblement de terre chilien a-t-il déplacé l'axe du Monde ?
suivant
article suivant
Les planètes s'alignent pour la Nuit des étoiles.

Version française de Science@NASA
Auteur original : Docteur Tony Phillips
Crédit : NASA Science

Sur ces images de Jupiter prises par l'astrophotographe australien Anthony Wesley, on voit la SEB en août 2009 mais plus en 2010
Crédit : Anthony Wesley

 

Sans la SEB, la Grande Tache Rouge de Jupiter est entourée de nuages blancs presque ininterrompus. Anthony Wesley a pris cette photo le 18 mai 2010.
Crédit : Anthony Wesley

 

dictionnaire de l'astronomie

Atmosphère

Ciel

Ciel

Espace

Espace

Jupiter

Jupiter

Planète

© Ciel des Hommes 2001-2018 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter