RSS
Ciel des Hommes

Vénus, Jupiter et la Lune, du grand spectacle dans le ciel

traduction de Didier Jamet

paru le 27 novembre 2008

En ce moment, au crépuscule, Vénus et Jupiter se regroupent dans un même coin de ciel pour nous offrir très bientôt, avec la complicité d’un mince croissant de Lune, le dernier et le plus beau spectacle céleste de l'année.

Ces jours-ci, à la tombée du jour, alors que l'horizon vire au rouge et le zénith au bleu cobalt, regardez en direction du sud-ouest. Vous ne pourrez manquer Vénus et Jupiter étincelant côte à côte dans le crépuscule. Vénus brille de mille feux, et Jupiter est à peine moins éclatante.

Si vous revenez le lendemain, vous ne manquerez pas de remarquer que les deux planètes se sont encore rapprochées l'une de l'autre. Elles convergent non pas au train de sénateur qu’affectionnent généralement les phénomènes célestes, mais à toute vitesse, quasiment au rythme d'un degré par jour, l'équivalent de deux pleines lunes ! Et plus elles se rapprochent, plus le duo qu’elles forment gagne en beauté.

Le 29 novembre, seuls 3 degrés sembleront les séparer dans le ciel, et vous penserez certainement qu'on ne peut pas faire mieux. Eh bien si. Le 30 novembre, un mince croissant lunaire viendra se joindre à la scène, se tenant juste en dessous des deux planètes.

Mais c’est Le 1er décembre qu’aura lieu le clou du spectacle. Un croissant de lune un peu plus épais que la veille se rapprochera encore des planètes pour former un triangle dont Vénus et Jupiter marqueront les deux autres sommets. Les trois objets les plus brillants du ciel nocturne seront alors si proches les uns des autres que, tendant le bras, vous pourrez les masquer sans peine derrière votre pouce. .

Ce triangle céleste sera visible depuis le monde entier, même au coeur des villes les plus éclairées. Que vous soyez à Paris, Londres, New York ou Hong Kong, vous les verrez aussi bien que des astronomes au Pic du Midi. Seuls les nuages ou le Soleil de Minuit (très mauvais jour pour visiter l’Antarctique…) pourraient venir gâcher le spectacle.

Bien que cette conjonction soit parfaitement visible à l'oeil nu, un petit télescope ou une bonne paire de jumelles vous donneront encore plus de spectacle. D'un rapide survol, vous pourrez voir quasi simultanément les lunes de Jupiter, la phase gibbeuse de Vénus, à 69 %, et les cratères et les montagnes lunaires. C'est un voyage que vous n'oublierez pas de sitôt. .

Pour finir, vous pourrez enlever l'oeil de l'oculaire et parcourir la Lune du regard. Voyez-vous cette lueur fantomatique entre les cornes du croissant ? C'est la lumière cendrée, dont Léonard de Vinci comprit le premier l'origine : il s'agit de la lumière du "clair de terre" réfléchie à son tour par la Lune. A elle seule, une lune en croissant baignée de lumière cendrée est un des plus beaux spectacles célestes. Ajoutez-y Vénus et Jupiter, et c'est le spectacle de l'année. Ne le ratez pas !

 

précédent
article précédent
La chasse au nuage de matière noire est ouverte
suivant
article suivant
La plus belle Lune de l'année

Version française de Science@NASA
Auteur original : Docteur Tony Phillips
Crédit : NASA Science

Vénus, Jupiter et la Lune dans un mouchoir le 1er décembre. Un spectacle à ne pas manquer. D'ailleurs, pour être bien certain de n'en manquer aucun l'an prochain, procurez vous le "Ciel à l'oeil nu " édition 2009 de Guillaume Cannat, qui recense tous les évènements célestes visibles à l'oeil nu. Une formidable idée cadeau
Crédit : Guillaume Cannat/Le Ciel à l'oeil nu

 

Jupiter et Vénus se rapprochant l'une de l'autre le 19 novembre 2008, vues depuis Hawaii
Crédit : Stephen O'Meara

 

dictionnaire de l'astronomie
Ciel

Ciel

Jupiter

Jupiter

Lumière

Lumière cendrée

Phase

Phase

Planète

Vénus

Zénith

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
trou de serrure astronomie |