RSS
Ciel des Hommes

Nouveau phénomène sur le Soleil

traduction de Didier Jamet

paru le 23 mars 2007

Il y a de quoi en tomber de sa chaise : un tourbillon magnétique presque aussi grand que la Terre parcourt l’écran de votre ordinateur, tournant, virant, pour finalement exploser en puissante éruption solaire. C’est ce que le satellite japonais Hinode a pu voir le 12 janvier 2007.

Pour voir le film de l’évènement, cliquez ici.

" Je ne suis pas tombé de ma chaise " affirme aujourd’hui John Davis du centre spatial Marshall, " mais de justesse. "

Davis est le scientifique qui, pour le compte de la NASA, est responsable d’Hinode, ce qui signifie " lever de Soleil " en japonais. Ce satellite a été lancé en septembre 2006 depuis le centre spatial d’Uchinoura, au Japon. Sa mission consiste à étudier les taches et éruptions solaires. Un des instruments d’Hinode, SOT (acronyme de " Solar Optical Telescope "), que certains astronomes décrivent comme un " Hubble dédié au soleil ", produit des images cristallines dont la résolution est de 0,2 secondes d’arc, soit l’angle apparent formé par l’épaisseur d’un cheveu vu à 100 mètres de distance. " À présent nous enregistrons des films de ce type en permanence " confie Davis.

Ce film là est visuellement spectaculaire, mais le plus étonnant finalement, c’est la région dans laquelle l’évènement a été observé : dans la chromosphère solaire. " Nous pensions jusqu’alors que la chromosphère était un endroit où il ne se passait à peu près rien, mais Hinode fait voler en éclat cette idée reçue. "

Littéralement, l’étymologie grecque de chromosphère signifie " sphère de couleur ". C’est le nom que les astronomes du 19e siècle ont donné à une étroite couche de l’atmosphère solaire, particulièrement rouge, qu’ils pouvaient observer juste au dessus du disque lunaire lors des éclipses de Soleil. Cette coloration rougeâtre de la chromosphère est due à son abondance en hydrogène, lequel émet de la lumière à la longueur d’onde de 6563 angstroems (ce qu’on appelle le rayonnement en " hydrogène alpha "). Le télescope d’Hinode est équipé de filtres réglé sur cette couleur spécifique.

Depuis l’espace, la vue est impressionnante. Visuellement, la chromosphère ressemble à un tapis à franges avec des fils de magnétisme s’avançant en saillie. Le film d’Hinode montre ces fils se balançant comme s’ils étaient bercés par une douce brise. Cependant il n’y a rien de doux dans ces " spicules " tirant dans la chromosphère depuis la photosphère, juste en dessous. " Ce sont en réalité des jets de gaz aussi grands que le Texas. " Ils s’élèvent et retombent en l’espace de 10 minutes.

Et puis il y a les explosions. " Le fait qu’Hinode soit capable d’observer des éruptions solaires ayant lieu dans la chromosphère est un détail particulièrement important " confirme Davis.

L’origine exacte des éruptions solaires est un mystère. Les chercheurs savent depuis longtemps que les éruptions se développent à partir d’instabilités magnétiques situées à proximité des taches solaires, mais même après des siècles d’observation des taches, personne ne sait encore dire le moment exact auquel une éruption va avoir lieu. Et c’est un problème pour la NASA, parce que ses astronautes, lorsqu’ils sont dans l’espace, sont particulièrement vulnérables aux intenses radiations et aux particules de haute énergie produites par ces explosions. Un système de prévision fiable et précis aiderait sans conteste les explorateurs spatiaux à se préserver du danger.

Il se peut donc qu’Hinode soit en train de sonder la source même des éruptions. Si c’était bien le cas, " il pourrait nous appr

endre comment elles fonctionnent, et améliorer notre capacité à les prévoir. Mais d’ici là, accrochez-vous et appréciez le spectacle !

 

précédent
article précédent
Volcan extraterrestre
suivant
article suivant
Le fantastique survol de Jupiter par New Horizons

Version française de Science@NASA
Auteur original : Docteur Tony Phillips
Crédit : NASA Science

Eruption solaire dans la chromosphère surprise par le satellite japonais Hinode
Crédit : Jaxa/Nasa

 

La chromosphère telle qu'on peut l'observer lors d'une éclipse totale de Soleil
Crédit : Vic et Jen Winter

 

dictionnaire de l'astronomie

Atmosphère

Chromosphère

Espace

Espace

Hydrogène

Lumière

Satellite

Satellite

Taches solaires

Taches solaires

© Ciel des Hommes 2001-2018 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter