RSS
Ciel des Hommes

Vénus, la planète Ovni

traduction de Didier Jamet

paru le 05 mai 2004

Vénus est parfois si brillante que beaucoup de gens peu habitués à l’observation du ciel peuvent la prendre pour un ovni. Et cette semaine justement, elle atteint son éclat maximal.

Imaginez. Vous êtes en voiture le long d’une route de campagne, tandis que vous cherchez un raccourci. Le ciel est dégagé, les étoiles scintillent. Par la vitre latérale, vous voyez défiler les silhouettes des arbres qui bordent la route, faiblement éclairés par la Lune. Et soudain, là, une lumière ! Un faisceau lumineux teinté de bleu perce entre les arbres ! Encore ! Et ça continue ! Pas de doute, cette chose est en train de vous suivre !

Dans les films ou les séries télévisées, cette scène correspond généralement à l’atterrissage d’un vaisseau venu d’ailleurs. Puis une porte s’ouvre, et une lumière surnaturelle inonde le bas-côté de la route. Apparaît alors une créature extraterrestre… et c’est la rencontre du troisième type ! Au secours ! Ils arrivent !

Pas de panique. Il s’agit juste de Vénus, la deuxième planète en partant du Soleil.

Vénus est la plus brillante de toutes les planètes. En comparaison, Sirius, la plus étincelante des étoiles du ciel nocturne, fait bien pale figure.

Au coucher du soleil, Vénus est en ce moment le premier point lumineux fixe à se matérialiser au-dessus de l’horizon ouest, d’où son intense luminosité peut effectivement percer un rideau d’arbres au point de vous faire croire à un débarquement extraterrestre. C’est pourquoi, lorsque Vénus atteint son éclat maximal, les services de secours reçoivent tant d’appels de gens pensant sincèrement avoir affaire à un phénomène insolite.

C’est justement le cas cette semaine, ou Vénus atteint la magnitude –4,5. La magnitude est la mesure de l’éclat des astres. C’est une échelle de valeur qui présente la particularité d’être inversée :moins le chiffre de magnitude est élevé, voire négatif, plus l’astre considéré est brillant.

Vénus est en ce moment 8 fois plus brillante que Jupiter, qui elle n’atteint que la magnitude –2,3, et 23 fois plus brillante que Sirius (-1,1), déjà évoquée. Quant à Mars, elle est en ce moment 275 fois moins éclatante…(1,6).

En fait, Vénus est actuellement si brillante qu’elle parvient à projeter de faibles ombres. Seuls la Lune et le Soleil sont plus brillants.

Mais pourquoi Vénus est-elle si brillante ? C’est une planète recouverte de nuages, à peine plus petite que la Terre, et ses nuages réfléchissent à peu près l’intégralité de la lumière solaire qui les frappe. Et ces reflets auront cette semaine une intensité toute particulière du fait de la proximité de Vénus et de la Terre : nous n’en sommes séparés que de 72 millions de kilomètres seulement. Un saut de puce à l’échelle du système solaire.

Les nuages de Vénus nous masquent sa surface. Même les plus puissants télescopes sur Terre sont incapables de discerner ce qui se trouve en dessous. Cependant, si vous avec un télescope ou des jumelles, prenez quand même la peine de regarder Vénus cette semaine, elle a quelque chose à vous montrer : Elle ressemble à une grosse banane grise.

En effet, tout comme la Lune, Vénus présente des phases. Elle peut être pleine, gibbeuse, en forme de quartier ou de croissant. Ces phases se produisent exactement pour les mêmes raisons que pour la Lune : c’est une question de géométrie. Un côté de Vénus est éclairé par le Soleil (il y fait " jour "), l’autre non (et c’est la " nuit "). Lors de son orbite autour du soleil, Vénus vue depuis la Terre nous présente successivement l’un puis l’autre côté, avec toutes les phases intermédiaires. À l’heure actuelle, Vénus nous présente essentiellement sa face non éclairée. Nous ne pouvons donc voir qu’une petite partie de la face éclairée, d’où le croissant.

Il y a un aspect par lequel les phases de la Lune et celles de Vénus diffèrent très largement : la Lune est à son maximum de luminosité quand elle est pleine, et au minimum lorsqu’elle est réduite à un fin croissant. C’est exactement le contraire pour Vénus. Elle atteint son éclat maximal lorsqu’elle se présente à nous sous forme de croissant, alors que la Vénus Pleine est faible. C’est paradoxal mais c’est la vérité.

L’illustration ci-contre montre bien pourquoi. Lorsque Vénus est pleine, c’est qu’elle se trouve de l’autre côté du Soleil par rapport à nous. La faiblesse de son éclat est alors due à son éloignement. Et lorsqu’elle apparaît sous forme de croissant, elle est toute proche, et donc étincelante.

Voici quelque chose que vous pourrez méditer tandis que vous observerez Vénus cette semaine : Ce délicat croissant de lumière est un véritable enfer. La température qui règne à la surface complètement desséchée de Vénus est celle du plomb fondu. L’atmosphère, 90 fois plus épaisse que celle de la Terre, est à peu près exclusivement constituée de dioxyde de carbone, un gaz à effet de serre qui a provoqué l’accumulation de la chaleur. Et ces épais nuages qui nous masquent la surface alors ? Eux aussi sont des pièges à chaleur, et ils sont gorgés d’acide sulfurique. Les sondes spatiales envoyées à destination de Vénus sont parvenues à s’y poser, mais elles n’ont pas fait long feu. L’atterrisseur Vénera 13, envoyé par les Russes au début des années 80, a survécu 127 minutes, établissant ainsi le record absolu, avant de succomber sous l’action de l’acide, de la chaleur et de la monstrueuse pression de l’atmosphère.

Au secours ! Vénus est encore plus effrayante que si c’était un ovni !

Quelques liens pour aller plus loin

Vénus, un phare dans la nuit

Vénus et la Lune, phase pour phase

La planète Vénus, fait et chiffres

Les phases de Vénus (application interactive)

 

précédent
article précédent
Rassemblement planétaire, le retour.
suivant
article suivant
Jusqu’à quel point Galilée avait-il raison ?

Version française de Science@NASA
Auteur original : Docteur Tony Phillips
Crédit : NASA Science

Vénus et la Lune créant un paysage fantomatique en Bretagne, terre de légendes.
Crédit : Laurent Laveder

 

Lorsque Vénus est pleine, c’est qu’elle se trouve de l’autre côté du Soleil par rapport à nous. La faiblesse de son éclat est alors due à son éloignement. Et lorsqu’elle apparaît sous forme de croissant, elle est toute proche, et donc étincelante
Crédit : Science @ Nasa

 

dictionnaire de l'astronomie

Atmosphère

Ciel

Ciel

Jupiter

Jupiter

Lumière

Magnitude

Magnitude

Phase

Phase

Planète

Sirius

Sirius

Vénus

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
mira nébuleuse |