RSS
Ciel des Hommes

H-alpha

article de Laurent Laveder

paru le 27 août 2002

Longueur d’onde la plus émise par l’hydrogène lorsque son électron transite entre le troisième niveau d’énergie et le second.

Elle correspond à une longueur d’onde de 656,28 nanomètres. La couleur de la raie H-alpha est donc rouge vif. C’est la couleur caractéristique de la plupart des nébuleuses par émission.

Les régions H II (prononcer H2) sont de vastes nuages d’hydrogène ionisé émettant principalement dans la raie H-alpha présents dans les galaxies.

De couleur rouge, les régions H II trahissent l’emplacement de régions à fort taux de naissance d’étoiles (celles-ci naissant de la condensation de ces nuages d’hydrogène).

Les raies d’émission de l’hydrogène forment la série de Balmer. La raie H-alpha est la première d’entre elle, celle de plus grande longueur d’onde. La seconde raie de Balmer est appelée H-bêta, etc.

 

précédent
définition précédente
Gravitation
suivant
définition suivante
Halo galactique
Les nébuleuses rouges réparties le long des bras de la galaxie des Chiens de Chasse sont des nuages d’hydrogène ionisé appelé régions H II. De ces nébuleuses naissent et naîtront de très nombreuses étoiles.
Crédit : Travis Rector, Monica Ramirez/AURA/NOAO/NSF.

 

dictionnaire de l'astronomie
Galaxie

Galaxie

H-alpha

H-alpha

Hydrogène

Nébuleuse

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
bienvenue sur la planete terre | surface lune rayonnement |