RSS
Ciel des Hommes

Kelvin

article de Fabrice Mottez

paru le 05 juin 2003

Unité de température. Dans un gaz ayant une température de zéros Kelvins, les particules (atomes, molécules…) composant ce gaz ont l’énergie la plus basse possible. Il n’est pas possible d’avoir une température négative si elle est mesurée en Kelvins.
L’écart entre deux Kelvins est le même qu’entre deux degrés Celsius. Zéro Kelvins correspond à –273,15 degrés Celsius.

La température du fond de rayonnement cosmique est de 3 Kelvins. La température moyenne à la surface de la Terre est de 287,68 Kelvins, c’est à dire 14,55 degrés Celsius.
La température de la surface du Soleil est de l’ordre de 6000 Kelvins. La température interne du Soleil est de l’ordre de 15 millions de Kelvins. Avec les températures stellaires, la distinction entre degrés Celsius et Kelvins est illusoire, car on n’est plus à 273 degrés près.

 

précédent
définition précédente
Jupiter chaud
suivant
définition suivante
Lentille gravitationnelle
Les variations de la température cosmique (de l'ordre de quelques dizaines de micro-Kelvin) mesurées ici par le satellite COBE permettent de déduire les fluctuations de densité de l'univers primordial.
Crédit : COsmic Background Explorer, NASA

 

dictionnaire de l'astronomie
Atome

Atome

Kelvin

Kelvin

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
image du ciel en temps réel | les sept géants de l oural sibérie |