RSS
Ciel des Hommes

Magnitude

article de Didier Jamet

paru le 01 décembre 2001

Mesure de la brillance d’un astre, de son éclat. C’est une échelle de valeur qui présente la particularité d’être inversée : Moins le chiffre de magnitude est élevé, plus l’astre considéré est brillant. Pour des étoiles très lumineuses, ou des planètes, il existe même des magnitudes négatives. Ainsi l’étoile Sirius, de la constellation du grand chien, présente-t-elle une magnitude de –1,46, alors que c’est la plus brillante étoile du ciel nocturne. Mais il y a encore plus fort : le Soleil bien sûr, qui est aussi un astre. Vu depuis la Terre, il a une magnitude de – 27.

La plupart des étoiles visibles à l’œil nu ont cependant une magnitude comprise entre 0 et 3,5. Au-delà de 6, même dans un ciel très pur, il faut des instruments optiques. Cependant une simple paire de jumelles grossissant 8 fois vous donne déjà accès à la magnitude 9.

 

précédent
définition précédente
Magnétosphère
suivant
définition suivante
Matière noire
Sirius plein phares.
Située à 8,6 années lumière, elle est l'étoile la plus brillante du ciel nocturne. Dans le secteur sud-est de l'image, on distingue un point blanc: c'est Sirius B, la compagne naine blanche de Sirius.
Crédit : DR

 

dictionnaire de l'astronomie
Ciel

Ciel

Magnitude

Magnitude

Planète

Sirius

Sirius

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter