RSS
Ciel des Hommes

Désintégration d’un petit astéroïde au-dessus du Soudan

article de Didier Jamet

paru le 07 octobre 2008

Un astéroïde de 3 mètres de long est rentré dans l’atmosphère cette nuit à 4 h 46 heure de Paris au-dessus du désert de Nubie, au nord du Soudan. Un équipage de la compagnie aérienne KLM aurait même observé l’éclair de la rentrée au-dessus du continent africain.

Selon Don Yeomans, chercheur de la Nasa spécialiste des astéroïdes, ce type de rencontre entre la Terre et un petit astéroïde se produit plusieurs fois par an. Ces collisions se produisant le plus souvent au-dessus de zones inhabitées sans que l’astéroïde responsable ait été détecté au préalable, elles passent généralement inaperçues, sauf pour les satellites espions censés surveiller dans l’infrarouge les éventuels départs de missiles . L’intérêt de cette rencontre précise tenait au fait que l’astéroïde 2008 TC 3, bien que minuscule, ait été détecté avant son entrée en collision avec l’atmosphère.

Les frottements contre l’atmosphère ont provoqué l’échauffement ultra rapide et l’explosion de l’astéroïde, dégageant une énergie équivalente à 1000 tonnes de TNT et produisant localement un éclair aussi brillant que la pleine Lune. Seuls quelques fragments de l’astéroïde ont éventuellement pu survivre à la rentrée sous forme de météorites. Les chercheurs estiment qu’aucun astéroïde d’une taille inférieure à 20 mètres ne peut provoquer de dégâts significatifs au sol.

Selon le site Spaceweather.com relayant les propos d’un météorologue néerlandais, il semble que l’événement ait été observé sous la forme d’un bref éclair par l’équipage d’un vol KLM se trouvant à quelque 750 milles nautiques (près de 1400 km) de la position de rentrée calculée.

 

précédent
article précédent
L’ATV Jules Verne est rentré dans l’histoire
suivant
article suivant
EAS, un retour sur Terre au goût amer
Carte infrarouge prise par le satellite Meteosat 7 sur laquelle ont été matérialisées les positions respectives de l'impact de l'astéroïde dans l'atmosphère (O) et du vol KLM qui l'aurait observé (x)
Crédit : Jakob Kuiper/Meteosat/Spaceweather

 

Images de l'astéroïde 2008 TC 3 prises quelques heures avant sa rentrée dans l'atmosphère alors qu'il se trouvait à 170 000 kilomètres de la Terre
Crédit : Ernesto Guido et al

 

dictionnaire de l'astronomie

Astéroïde

Atmosphère

Satellite

Satellite

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter