RSS
Ciel des Hommes

La Comète Mac Naught passe au sud

article de Didier Jamet

paru le 13 janvier 2007

Il l’a fait ! Bravant une météo plus qu’incertaine, le photographe professionnel Jérôme Souriau, est parvenu à tirer magnifiquement profit de la toute dernière opportunité d’observer dans de bonnes conditions la comète Mac Naught depuis l’hémisphère nord. De superbes images de la plus spectaculaire comète de ces 30 dernières années.

Laissons Jérôme Souriau commenter lui-même ses images " J'ai appris l'existence de la comète Mac Naught cet après-midi sur le site Ciel des hommes. Sachant qu'elle ne sera plus observable demain ou après-demain, et que le soleil est déjà bien bas sur l'horizon, je prends mon appareil photo, un pied et c'est parti. Le temps de sortir des embouteillages et d'aller à saint Antonin, sur la montagne Sainte Victoire près d'Aix en Provence, le soleil est déjà couché... Mais ELLE est là pour encore quelques minutes avant de filer vers le soleil derrière l'horizon. J'ai "amélioré" le contraste et l'accentuation de ces deux photos - sans autre retouche. Les deux images de "détails" sont des extraits de ces photos. Et les nuages étaient bien là ! ". Encore bravo Jérôme pour ces magnifiques images !

D’ici à la fin de la semaine prochaine, c’est depuis l’hémisphère sud que devraient nous parvenir de spectaculaires images de la comète MacNaught. Mais pour le moment, accompagnée de Mercure, elle est idéalement située dans le champ de visée de l’observatoire solaire spatial SOHO dont elle sature les récepteurs tant elle est brillante !

 

précédent
article précédent
Un quasar triple
suivant
article suivant
La comète MacNaught visible en plein jour !
la comète MacNaught au 750 mm, Nikon D100, depuis la montagne Sainte Victoire, Saint Antonin, près d'Aix en Provence
Crédit : & copyright Jérôme Souriau

 

la comète MacNaught au 300 mm, Nikon D100, depuis la montagne Sainte Victoire, Saint Antonin, près d'Aix en Provence
Crédit : & copyright Jérôme Souriau

 

la comète MacNaught dans le champ du coronographe C3 de Soho. Elle est si brillante qu'elle sature les capteurs, provoquant l'apparition d'un grand trait horizontal. Juste en dessous, un autre astre sature les capteurs, mais bien moins fortement: c'est Mercure qui, avec cet artefact de saturation, a des faux airs de Saturne ! Cliquez sur le lien du crédit pour avoir accès aux dernières images de SOHO en temps réel.
Crédit : NASA/ESA/SOHO

 

dictionnaire de l'astronomie
Ciel

Ciel

Mercure

Mercure

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
astronomie |