RSS
Ciel des Hommes

La comète de la Saint Sylvestre

article de Laurent Laveder

paru le 30 décembre 2002

C’est à la mi-décembre 2002 que deux astronomes amateurs l’ont découvert. Elle frôlera le Soleil le 29 janvier 2003. Elle sera alors invisible. Mais on peut l’apercevoir ces jours-ci et jusqu’à la mi-janvier 2003.

Le 13 décembre 2002, l’astrophotographe japonais Tetuo Kudo découvre visuellement cette tâche floue de magnitude 9, dans la constellation d’Hercule, à l’aide de puissantes jumelles de 120 mm de diamètre.

Le lendemain, Shigehisa Fujikawa (qui a déjà trouvé 5 autres comètes) fait la même découverte avec son télescope de 160 mm de diamètre. C’est donc tout naturellement que la comète C/2002 X5 a été officiellement baptisée Kudo-Fujikawa. Notons que le découvreur de comètes SOHO Terry Lovejoy a retrouvé sa trace sur des images prises du 6 au 13 novembre 2002 par l’instrument SWAN (embarqué à bord de SOHO).

A 0,19 UA du Soleil

Cette comète fonce tout droit vers les parages immédiats du Soleil. Elle passera au périhélie le 29 janvier 2003. Ce jour-là, elle sera très près du Soleil, à seulement 0,19 UA. Elle devrait alors atteindre la magnitude –0,4 ! Le conditionnel est de mise, car prévoir l’éclat d’une comète est difficile.

Quoi qu’il en soit, elle ne sera qu’à 2° du Soleil, ce qui rendra son observation impossible… sauf pour le télescope spatial SOHO ! Les coronographes LASCO 2 et 3 de SOHO ont un champ suffisamment large pour que C/2002 X5 y soit observable. Avec une magnitude proche de zéro, elle sera parfaitement visible.

Avant de disparaître dans les lueurs du Soleil, Kudo-Fujikawa sera facilement observable à quelques degrés de hauteur seulement au-dessus de l’horizon, soit le soir vers l’ouest, dès que la nuit est suffisamment profonde, soit le matin vers l’est, avant que le noir du ciel ne vire au bleu. Cependant, le matin est plus propice à l’observation, car la comète se trouve un plus haut dans le ciel.

La meilleure période

La meilleure période pour l’observer va de la fin décembre à la mi-janvier. Le 31 décembre 2002 au matin (ou le 30 au soir), elle devrait être à la limite de perception à l’œil nu, à la magnitude 6. Elle se trouve alors dans la constellation d’Hercule, non loin de mu, omicron et xi Herculis.

La comète est encore à plus de 50° d’élongation du Soleil, ce qui la rend assez facile à observer si vous bénéficiez d’un horizon dégagé, à 15° au-dessus de l’horizon le soir et à 30° le matin. La Nouvelle Lune se produit le 2 janvier 2003. Elle ne sera donc pas gênante au cours de cette période si vous observez le matin.

Le 7 janvier, la comète qui continue à se rapprocher du Soleil (elle n’est plus qu’à une quarantaine de degrés d’élongation), reste visible le matin, à 20° de hauteur juste avant la fin de la nuit. Sa magnitude est proche de 5. Aux jumelles, elle devrait être très facilement visible, probablement ornée d’une longue queue. Le 9 janvier, elle entre dans la constellation de l’Aigle. Elle reste observable jusqu’aux environs du 15 janvier. Elle est alors de magnitude 3,7 et n’est plus qu’à 30° du Soleil, à une dizaine de degrés de hauteur le matin avant les premières lueurs.

Comète australe

Puis la comète passera très près du Soleil (à la moitié de la distance qui sépare Mercure du Soleil) et ne sera observable qu’aux seuls astronomes de l’équateur ou de l’hémisphère sud (du fait de sa déclinaison de –40°) quand elle se sera suffisamment éloignée de l’astre du jour.

C’est finalement à la mi-mars 2003 qu’elle réapparaîtra aux observateurs des latitudes moyennes de l’hémisphère nord. Mais elle aura perdu de sa superbe, flirtant avec la magnitude 7,5, tout en restant encore assez proche de l’horizon.

À moins qu’elle ne se fragmente en passant auprès du Soleil et qu’elle connaisse un remarquable sursaut d’activité. Auquel cas nous ne manquerions pas de vous en parler !

Retrouvez des informations sur C/2002 X5 Kudo-Fujikawa sur les sites suivants :

- L’incontournable PGJ astronomie

- La commission des comètes de la SAF

- Les éphémérides officielles de Kudo-Fujikawa (en anglais)

 

précédent
article précédent
Quand Uranus joue les sosies
suivant
article suivant
Du sel dans l'atmosphère de Io
La comète C/2002 X5 Kudo-Fujikawa est bien visible le matin, à quelques degrés au-dessus de l’horizon est. Sa meilleure période de visibilité est aux environs de la première quinzaine de janvier 2003. Sa magnitude ira croissante (de 6 à 3,7) tandis que sa hauteur diminuera.
Crédit : Sky and Telescope

 

Photographiée le 19 décembre 2002, la comète C/2002 X5 Kudo-Fujikawa présente une petite coma de 2 à 3 minutes d’arc suivi d’une longue et étroite queue de 15 minutes d’arc. Au cours des jours qui viennent, à mesure que la magnitude de l’astre augmente, le spectacle devrait valoir le coup d’œil.
Crédit : Ken-ichi Kadota

 

dictionnaire de l'astronomie
Ciel

Ciel

Déclinaison

Magnitude

Magnitude

Mercure

Mercure

Périhélie

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
saturne |