RSS
Ciel des Hommes

Quel sera le futur des vols habités ?

article de Didier Jamet

paru le 01 juin 2002

Ce début de siècle restera dans l’Histoire comme une période cruciale pour le devenir de la conquête spatiale. Les choix d’aujourd’hui, en termes de lanceurs par exemple, fixeront durablement les contours des missions à venir. Dans ce contexte, et alors que les gestionnaires semblent avoir remplacé les pionniers à la tête des principales agences spatiales, la question de la présence de l’Homme dans l’espace se trouve à nouveau posée avec une singulière acuité

Un cabinet de conseil en stratégie spatiale, Futuraspace LLC, publie aujourd’hui les résultats très attendus de la première enquête d’opinion sur le sujet, conduite auprès de dizaines d’experts internationaux. Le rapport « Futur des vols habités: Une étude mondiale», est le premier de ce genre, compilant et analysant l’opinion de 157 experts du domaine spatial : cadres supérieurs, managers, scientifiques, et astronautes du monde entier.

« Cette étude procure un point de vue indépendant et global sur le futur des vols habités dans l’espace » a déclaré David Sylvester, Président de Futuraspace LLC.

« Nous avons recueilli les opinions d’experts internationaux reconnus, ce qui nous a permis d’identifier plusieurs tendances importantes pour les vols habités. Les réponses de ces personnes hautement qualifiées conduisent à envisager plusieurs développements possibles des activités spatiales internationales » a ajouté M. Sylvester, indiquant par ailleurs que « ces résultats procurent des outils particulièrement utiles pour la planification stratégique à long terme des agences spatiales et des industriels du domaine spatial. »

L’enquête d’opinion a été menée par courrier et par formulaire disponible sur Internet en mars et avril 2002, auprès d’experts internationaux du domaine spatial, occupant des fonctions dans les milieux universitaires, gouvernementaux et industriels de nombreux pays.

Cette étude d’envergure mondiale couvre 22 pays, dont les Etats-Unis, la France, l’Allemagne, l’Italie, le Canada, la Russie, le Japon, la Chine, et l’Inde.

Le rapport final a mis en évidence de nombreux résultats concernant les missions futures vers la Lune et Mars, le tourisme spatial, et les capacités attendues de certains pays en matière de vols habités.

Parmi les enseignements de cette étude, 76 % des experts soutiennent que la Chine pourra envoyer des hommes en orbite basse avant la fin de la décennie.

De même, 70 % des experts affirment que les hommes auront posé le pied sur Mars d’ici 2030, et 80 % pensent que les touristes doivent être autorisés à séjourner à bord de la Station Spatiale Internationale.

Les principaux résultats de cette étude sur les vols habités seront présentés le 6 juin 2002 à Strasbourg, en France, dans le cadre du symposium annuel de l’International Space University.

 

précédent
article précédent
Cérès et Vesta : départ prévu en 2006
suivant
article suivant
Une loi tchèque contre la pollution lumineuse
Les 7 premiers voyageurs spatiaux Américains dans leur habit de lumière du programme Mercury, en 1962. De gauche à droite et de bas en haut, Shepard, Grissom, Cooper, Schirra, Clayton, Glenn, Carpenter. Qui marchera dans les traces de ces pionniers au 22eme siècle? Des robots?
Crédit : Nasa

 

dictionnaire de l'astronomie
Espace

Espace

© Ciel des Hommes 2001-2018 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter