RSS
Ciel des Hommes

Orion en rouge et bleu

Dimanche 14 octobre 2018

Depuis quand les couleurs d'Orion sont-elles aussi criardes ? Ce rendu couleur d'une partie de la constellation d'Orion vient de la lumière rouge émise par l'hydrogène et le soufre (SII) ionisés, et le bleu-vert de l'oxygène (OIII). Ce qui était au départ des nuances discrètes a été accentué numériquement afin d'indiquer clairement à l'oeil humain leur origine élémentaire. Ce composite a été soigneusement assemblé à partir de centaines d'images représentant au total près de 200 heures d'exposition. La boucle de Barnard semble contenir la nébuleuse d'Orion, juste à droite du centre de l'image, la nébuleuse de la Flamme ainsi que la sombre indentation de la Tête de cheval, minuscule à cette échelle. La boucle de Barnard est probablement le reliquat d'un front d'ionisation consécutif à l'onde de choc d'une supernova survenue il y a quelque 2 millions d'années.

afficher l'image en plus grand | afficher encore plus grand

 

Crédit & Copyright : David Lindemann

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Observateurs du ciel à la plage
suivant
image suivante
M16 : à l'intérieur et aux environs de la nébuleuse de l'Aigle

> voir le calendrier

APOD 1810

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2018 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter