RSS
Ciel des Hommes

La nébuleuse planétaire de l'Araignée rouge

Mercredi 19 avril 2017

Oh, quelle inextricable toile une nébuleuse planétaire peut tisser ! La nébuleuse planétaire de l'Araignée rouge révèle les structures complexes qui peuvent se former lorsqu'une étoile semblable à notre Soleil se met à éjecter ses couches externes et devient une naine blanche. Officiellement cataloguée sous la référence NGC 6537, cette nébuleuse planétaire aux deux lobes symétriques abrite une des naines blanches les plus chaudes jamais observées. Elle appartient probablement à un système binaire. Le vent émanant des étoiles centrales souffle à plus de 1000 kilomètres par seconde. Ces vents forcent à l'expansion de la nébuleuse, s'écoulent le long de ses parois, et provoquent collisions entre gaz et poussières. Les atomes victimes de ces ondes de choc deviennent luminescents comme en témoigne cette image en couleurs représentatives du télescope spatial Hubble. La nébuleuse de l'Araignée rouge se trouve dans la constellation du Sagittaire. Sa distance n'est pas connue avec précision, mais a été estimée par certains à environ 4000 années-lumière.

afficher l'image en plus grand | afficher encore plus grand

 

Image Crédit: NASA, ESA, Hubble, HLA; Retraitement & Copyright: Jesús M.Vargas & Maritxu Poyal

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Ce qui brille dans la nuit
suivant
image suivante
Premières images de l'astéroïde 2014 JO25

> voir le calendrier

APOD 1704

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
les planetes rocheuses |