RSS
Ciel des Hommes

La comète Churyumov Gerasimenko dégaze

Mercredi 29 avril 2015

Qu'arrive-t-il à la comète 67P/ Churyumov Gerasimenko ? Tandis que la comète mesurant dans les 3 km approche du Soleil, la chaleur provoque la sublimation du noyau. La sonde spatiale Rosetta a découvert le noyau bilobé de la comète en juillet dernier et accompagne depuis cet iceberg spatial géant dans sa course autour du Soleil. De récentes analyses des données renvoyées vers la Terre par Rosetta montrent que l'eau que crache Chury est significativement différente de l'eau terrestre, ce qui tendrait à indiquer que ce n'est pas aux comètes que nous devons l'eau si précieuse à la vie sur Terre. Par ailleurs, ni Rosetta ni Philae n'ont détecté la moindre trace de champ magnétique autour du noyau de la comète, signe cette fois que le magnétisme semble ne pas avoir joué de rôle majeur dans l'évolution du jeune système solaire. La comète 67P, vue en croissant sur cette image en fausses couleurs, devrait voir son taux d'évaporation encore augmenter alors qu'elle sera au plus près du Soleil en août 2015, juste un peu au-delà de l'orbite terrestre.

afficher l'image en plus grand | afficher encore plus grand

 

Image Crédit: ESA, Rosetta, NAVCAM; traitement par Giuseppe Conzo

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
La proche et massive galaxie spirale NGC 2841
suivant
image suivante
Long filament sur le Soleil

> voir le calendrier

APOD 1504

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter