RSS
Ciel des Hommes

L'aurore et le météore

Dimanche 7 décembre 2014

Le 13 décembre 2009, une aurore boréale hantait les cieux de l'île de Kvaloya, près de Tromso, en Norvège. Cette pose longue de 30 secondes a suffi à enregistrer la lueur délicate du phénomène éclairant ce paysage côtier saisi par les glaces. Elle a également réussi à saisir l'éclair déchirant d'une étoile filante de l'excellente pluie de météores des Géminides qui a lieu chaque année en décembre. Semblant filer non loin des étoiles familières de la poignée de la casserole de la Grande Ourse, la traînée laissée par l'étoile filante indique, si on la remonte, la direction de la constellation des Gémeaux, ici hors-champ. Tout comme les aurores, les étoiles filantes sont des phénomènes qui se produisent dans la haute atmosphère terrestre à des altitudes comprises entre 60 et 100 kilomètres. Mais les aurores sont provoquées par des particules énergétiques chargées libérées par la magnétosphère, tandis que les étoiles filantes sont des traînées d'ionisation laissées par des poussières cométaires. Vers la fin de la semaine, les Géminides vont connaître leur pic d'activité pour 2014, même si elles seront défiées par le clair du dernier quartier de Lune

afficher l'image en plus grand | afficher encore plus grand

 

Image Crédit & Copyright: Bjørnar G. Hansen

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Le lancement d'Orion
suivant
image suivante
Nomades

> voir le calendrier

APOD 1412

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2018 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
astronomie |