RSS
Ciel des Hommes

Illustris, une simulation de l'Univers

Lundi 12 mai 2014

Comment en sommes-nous arrivés là ? Lancez l'animation, asseyez vous et admirez. Une nouvelle simulation informatique de l'évolution de l'Univers, la plus vaste et la plus poussée jamais produite, nous offre un aperçu inédit sur la façon dont les galaxies se sont formées, mais aussi de nouvelles perspectives sur la place de l'humanité dans l'Univers. Le projet Illustris, le plus grand de ce genre jamais entrepris, a nécessité plus de 20 millions d'heures de calcul afin de suivre l'évolution sur plus de 13 milliards d'années de 12 milliards d'éléments au sein d'un cube de 35 millions d'années-lumière d'arête. Cette simulation est la première à suivre la matière à l'oeuvre dans la formation d'une grande variété de types de galaxies. Au fur et à mesure de l'évolution de cet univers virtuel, une partie de la matière ayant accompagné l'Univers dans son expansion se condense rapidement afin de former des filaments, des galaxies et des amas de galaxies. La vidéo adopte le point de vue d'une caméra virtuelle qui tournerait autour de cet univers en évolution, nous montrant d'abord la formation de filaments de matière noire, puis d'hydrogène dont la couleur est fonction de la température ( à 45 secondes), puis d'éléments lourds comme l'hélium ou le carbone ( à 1'30''), avant de revenir à la trame de matière noire ( à 2'07''). En bas à gauche, on voit le temps écoulé depuis le Big Bang, tandis qu'en bas à droite est explicité le type de matière à l'écran. Les explosions visibles à 50 secondes correspondent à l'expulsion de bulles de gaz chaud par les trous noirs supermassifs rencontrés au coeur des galaxies. Il existe des différences notables entre les processus que prévoit Illustris et ce que nous observons réellement dans l'univers aujourd'hui, et c'est précisément ce qui est intéressant, notamment la question de savoir pourquoi la simulation Illustris produit autant d'étoiles âgées.

 

Video Crédit: Projet Illustris, NASA, PRACE, XSEDE, MIT, Harvard CfA;
Musique: The Poisoned Princess (Media Right Productions)

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Valles Marineris sur Mars
suivant
image suivante
CG4, un globule cométaire rompu

> voir le calendrier

APOD 1405

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2018 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
comparer taille andromede lune |