RSS
Ciel des Hommes

Le milieu interstellaire local

Mardi 24 septembre 2013

Les étoiles ne sont pas seules. Environ 10% de la matière visible composant le disque de la Voie Lactée sont présents sous la forme d'un gaz, baptisé Milieu InterStellaire (ISM en anglais). L'ISM n'est pas réparti uniformément mais montre des variations de densité, même à proximité du Soleil. Il est très difficile de détecter le milieu interstellaire local car celui-ci est de faible densité et n'émet que très peu de lumière. Il est composé majoritairement d'hydrogène, que l'on arrive à détecter car il absorbe des parties bien définies de la lumière émise par les étoiles proches. Une carte de travail, bâtie à partir d'observations récentes, de la répartition de l'ISM dans le voisinage du Soleil (20 années-lumière) est présentée ci-dessus. Ces observations montrent que le Soleil se déplace dans un nuage interstellaire local, nuage qui provient de la région de formation stellaire de l'association Scorpius-Centaurus. Le soleil devrait sortir de ce nuage dans les 10 000 prochaines années. Beaucoup de choses restent inconnues à propos du milieu interstellaire local, en particulier sa distribution, son origine et ses effets sur la Terre et le Soleil. De façon inattendue, les dernières mesures du satellite IBEX indiquent que la direction de ce flux de particules interstellaires neutres est en train de changer.

afficher l'image en plus grand | afficher encore plus grand

 

Illustration Crédit: NASA, Goddard, Adler, U. Chicago, Wesleyan

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Nébuleuse de la Crevette
suivant
image suivante
M81 contre M82, la guerre des galaxies

> voir le calendrier

APOD 1309

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter