apod
RSS FB TW
Ciel des HommesHomepage
121001
RSSlundi 1 octobre 2012 + ++ Image Crédit & Copyright: Ligustri Rolando
La comète ISON arrive

Ce point de lumière pâlichon pourrait-il devenir une des plus belles comètes de tous les temps ? C'est possible. Mais ce noyau cométaire pourrait tout aussi bien se désagréger en approchant du Soleil avant d'avoir eu le temps de nous enchanter, ou briller en définitive très modestement. Ce qui est certain, c'est que cette nouvelle venue alimente les conversations des amateurs d'astronomie à travers le monde, certains pariant même sur le fait que cette comète nouvellement découverte, et dont le nom complet est C/2012 S1 (ISON) pourrait développer une spectaculaire queue, voire devenir brièvement aussi brillante que la pleine lune vers la fin de 2013. Mais pour le moment, et comme en témoigne cette image, la comète ISON se contente d'un éclat extrêmement faible ( magnitude 18). Découverte il y a un peu plus d'une semaine en Russie par le biélorusse Vitali Nevski et le russe Artyom Novichonok, ISON se trouve en ce moment entre les orbites de Saturne et de Jupiter. Début octobre 2013, elle passera très près de Mars et sera peut-être observable par les rovers et les sondes orbitales qui s'y trouvent actuellement. La comète ISON semble sur une trajectoire idéale pour frôler le Soleil puisqu'elle devrait passer à un diamètre solaire de la surface fin novembre 2013. Ce qui survivra à ce survol en rase-mottes du Soleil passera au plus près de la Terre fin décembre 2013. Les astronomes du monde entier vont suivre avec attention cette grosse boule de neige sale afin de mieux comprendre sa nature et comment elle est susceptible d'évoluer au cours des 15 prochains mois.

traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (USRA)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : LHEA de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.


apod