apod
RSS FB TW
Ciel des HommesHomepage
120112
RSSjeudi 12 janvier 2012 Image Crédit: X: NASA/CXC/SAO/J. Hughes et al., Optique: NASA/ESA/Hubble Heritage Team (STScI /AURA)
L’affaire de l’étoile manquante

Où est l’autre étoile ? Au cœur de ce rémanent de supernova, on devrait trouver l’étoile compagne de celle qui a explosé. Identifier cette étoile est crucial pour comprendre la façon dont les supernovae de type Ia explosent, et partant parvenir à une meilleure compréhension du fait que l’éclat de telles explosions est parfaitement prévisible. C’est aussi une donnée clé pour jalonner l’Univers en entier. Le problème est que même en y regardant bien, on ne trouve pas la moindre étoile au cœur de SNR 0509-67.5. Cela indique que le compagnon est intrinsèquement très peu lumineux, en tout cas beaucoup plus faible que bien des types de brillantes étoiles géantes précédemment candidates. En fait, cela implique que le compagnon est sans doute une discrète naine blanche, similaire – bien que largement moins massive – à l’étoile qui a explosé. SNR 0509-67.5 est visible ici à la fois en lumière visible recueillie par le télescope spatial Hubble (en rouge), et en X par l’observatoire Chandra (en vert).

traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (USRA)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : LHEA de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.


d'autres images...
NGC 2440
Supernova

apod