RSS
Ciel des Hommes

GK Persei, nova de 1901

Samedi 5 novembre 2011

Au tout début du 20e siècle, GK Persei devint brièvement une des étoiles les plus brillantes du ciel, un événement resté dans l’histoire comme la nova de Persée de 1901. Documentés dans ce composite récent de deux images prises en 2003 et 2011, les reliquats de l’explosion, appelés familièrement nébuleuse du feu d’artifice, continuent de s’étendre dans l’espace. Ces images sont extraites d’une animation retraçant l’évolution de la nébuleuse au cours des 17 dernières années. Distante de quelque 1500 années-lumière, la nébuleuse présente aujourd’hui un diamètre à peine inférieur à une année-lumière. GK Persei et d’autres variables cataclysmiques connues en tant que novae classiques sont aujourd’hui comprises comme étant des systèmes binaires constitués d’une naine blanche compacte proche d’une étoile géante très volumineuse. La matière arrachée à l’étoile géante forme un disque d’accrétion autour de la naine blanche et finit par déclencher une explosion thermonucléaire lorsqu’elle tombe à la surface de cette dernière. Le matériau stellaire est alors violemment éjecté dans l’espace sans pour autant que l’explosion ne provoque la destruction de la naine blanche. Présentant une période orbitale de 2 jours terrestres, le système de GK Persei a produit de nombreuses petites explosions ces dernières années.

 

Image Crédit & Copyright: Adam Block, Mt. Lemmon SkyCenter, University of Arizona

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
NGC 3628 vue de côté
suivant
image suivante
Fluide Soleil orange

> voir le calendrier

APOD 1111

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
image du ciel en temps réel | les sept géants de l oural sibérie |