RSS
Ciel des Hommes

La plus froide des naines brunes

Mardi 30 août 2011

Dans la constellation de la Lyre, le satellite Wise a photographié en infrarouge une multitude d’étoiles faiblement lumineuses et de lointaines galaxies. Cependant l’objet verdâtre au centre de l’image n’est ni une galaxie, ni tout à fait une étoile, puisqu’il s’agit d’une naine brune, la plus froide connue à ce jour. Distante d’une quarantaine d’années-lumière de la Terre, elle est pour l’instant désignée sous la référence WISE 1828+2650. Les naines brunes se forment comme les étoiles, à partir de l’effondrement gravitationnel d’un dense nuage de gaz et de poussière, à ceci près qu’elles ne deviennent pas suffisamment massives pour atteindre en leur cœur les densités et températures nécessaires à l’amorçage des réactions de fusion de l’hydrogène d’où les étoiles tirent durablement leur énergie. Au lieu de cela, les naines brunes, que l’on peut considérer comme des étoiles ratées, finissent par refroidir et ne plus émettre de rayonnement que dans l’infrarouge. Il est intéressant de noter que les naines brunes sont souvent d’une taille comparable à celle de Jupiter. Mais alors que les naines brunes ont généralement une température de surface de l’ordre de 1400°C, WISE 1828+2650, de type spectral Y, n’est pas plus chaude que l’intérieur d’un appartement en été, avec une température estimée de 27°C seulement.

 

Crédit: NASA, JPL-Caltech, WISE

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Hickson 44 dans le Lion
suivant
image suivante
Nuage en rouleau sur le Wisconsin

> voir le calendrier

APOD 1108
© Ciel des Hommes 2001-2018 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter